m

Documents  TRANSMISSION SANGUINE DU VIH | enregistrements trouvés : 30

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : A 0605 MED

"Photo en noir et blanc du regard d'une jeune femme. ""Le sida ne guérit pas, il n'existe pas encore de vaccin. Le meilleur moyen de lutter reste de se protéger et de protéger les autres"". ""Sida. Aujourd'hui, on peut faire beaucoup. Mais rien sans vous""."

VIH/ SIDA ; TRANSMISSION SANGUINE DU VIH ; DROGUE ; TOXICOMANIE ; PREVENTION ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 251 - p.43
Cote : P 192

TRANSMISSION SANGUINE DU VIH ; PROCES ; JUSTICE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 0 - pp. 5-11
Cote : P 208

Novembre 1992. Toxicomanie, S.I.D.A.,prévention.

VIH/ SIDA ; TRANSMISSION SANGUINE DU VIH ; DROGUE ; TOXICOMANIE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 1 - p. 22
Cote : P 226

TRANSMISSION SANGUINE DU VIH ; VIH/ SIDA ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 316 - p. 41-44
Cote : P 192

Du piercing aux soins dentaires, la vigilance s'impose pour éviter une contamination par des voies marginales.

TRANSMISSION SANGUINE DU VIH ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 10-11
- p. 85-104
Cote : P 195

Sommaire
Éditorial Femmes et addictions dans la littérature internationale : sexe, genre et risques La question du genre dans l’analyse des pratiques addictives à travers le Baromètre santé, France, 2005 Genre et caractéristiques sociales des consommateurs de drogues à l’adolescence, France, 2000-2005 Femmes usagères de drogues et pratiques à risque de transmission du VIH et des hépatites. Complémentarité des approches épidémiologique et socio-anthropologique, Enquête Coquelicot 2004-2007, France Ce que les femmes disent de l’abstinence d’alcool pendant la grossesse en France Faisabilité de la surveillance du syndrome d’alcoolisation foetale, France, 2006-2008
Sommaire
Éditorial Femmes et addictions dans la littérature internationale : sexe, genre et risques La question du genre dans l’analyse des pratiques addictives à travers le Baromètre santé, France, 2005 Genre et caractéristiques sociales des consommateurs de drogues à l’adolescence, France, 2000-2005 Femmes usagères de drogues et pratiques à risque de transmission du VIH et des hépatites. Complémentarité des approches épidémiologique et ...

FEMME ; SANTE DES FEMMES ; ADDICTION ; ALCOOL ; TABAC ; MEDICAMENT ; DROGUE ; ADOLESCENTE ; TOXICOMANIE ; TRANSMISSION SANGUINE DU VIH ; GROSSESSE ; FOETUS ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : M 0024 MED

Jeu composé de 33 cartes dont 28 avec des illustrations humoristiques avec des situations à risque et 4 cartes pour évaluer le niveau de risque (haut, faible, nul, je ne sais pas) . Cet outil permet de faire le point avec un groupe sur les connaissances en terme de prévention du VIH. (mode de transmission du sida essentiellement) sur le thème : Peut on être contaminé par le VIH si... Il est destiné à 15 joueurs maximum et 2 animateurs. Carte mode d'emploi avec les règles du jeu.
Jeu composé de 33 cartes dont 28 avec des illustrations humoristiques avec des situations à risque et 4 cartes pour évaluer le niveau de risque (haut, faible, nul, je ne sais pas) . Cet outil permet de faire le point avec un groupe sur les connaissances en terme de prévention du VIH. (mode de transmission du sida essentiellement) sur le thème : Peut on être contaminé par le VIH si... Il est destiné à 15 joueurs maximum et 2 animateurs. Carte ...

VIH/ SIDA ; MODE DE TRANSMISSION DU VIH ; TRANSMISSION SANGUINE DU VIH ; TRANSMISSION SEXUELLE DU VIH ; TRANSMISSION MATERNO-FOETALE ; RISQUE SEXUEL ; TOXICOMANIE ; PRATIQUE SEXUELLE ; OUTIL PEDAGOGIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 830 LEI

Une éblouissante synthèse sur les recherches récentes qui obligent à rompre avec le "prêt à penser" dont le SIDA est aujourd'hui l'objet. Face au SIDA, il a fallu parer au plus pressé : venir en aide aux malades, malgré des connaissances partielles sinon partiales ; combattre les préjugés, quitte à verser dans le "politiquement correct". Maintenant que les trithérapies ont rendu un avenir aux séropositifs, à défaut de les guérir, nous disposons d'un répit pour réévaluer les dogmes trop vite admis. Et c'est peu dire que les recherches actuelles renversent les certitudes. Contrairement à l'opinion courante, le virus du SIDA n'a pas besoin de sang ni de déchirure pour traverser une muqueuse. Si la sodomie, qu'elle soit hétéro ou homosexuelle, accroît le risque de transmission, c'est simplement que le type de globules blancs dans lesquels le virus pénètre pour s'y multiplier est plus abondant dans les parois du rectum. Très peu d'hétérosexuels, finalement, sont séropositifs dans les pays occidentaux. Et s'ils sont beaucoup plus nombreux à l'être au sud de l'Afrique, c'est parce que des infections génitales mal soignées favorisent la transmission. L'idée que le SIDA détruit les défenses immunitaires ne suffit pas à expliquer les corps décharnés et prématurément vieillis de ceux qui en sont victimes. Il apparaît que le virus, en modifiant le fonctionnement des cellules, les prive de leurs ressources nutritives qu'il détourne au profit d'agents infectieux. Nous découvrons progressivement pourquoi les hommes circoncis risquent moins d'être contaminés, pourquoi l'hygiène masculine intime pourrait jouer un rôle préventif à côté du "latex anti-sex", pourquoi des précurseurs du HIV sont passés de grand singes à des braconniers entre 1920 et 1940 mais pas avant ni après ! Le virus étant ce qu'il est, les vaccins anti-HIV risquent de se faire attendre longtemps. Le SIDA continuera de hanter les alcôves : raison de plus pour renoncer aux idées toutes faites, souvent fausses, que l'on propage encore et pour s'interroger sur ce qui nous a poussé à leur accorder pendant tant d'années un tel crédit. Le SIDA, c'est vraiment plus que ça !
Une éblouissante synthèse sur les recherches récentes qui obligent à rompre avec le "prêt à penser" dont le SIDA est aujourd'hui l'objet. Face au SIDA, il a fallu parer au plus pressé : venir en aide aux malades, malgré des connaissances partielles sinon partiales ; combattre les préjugés, quitte à verser dans le "politiquement correct". Maintenant que les trithérapies ont rendu un avenir aux séropositifs, à défaut de les guérir, nous disposons ...

VIH/ SIDA ; TRAITEMENT MEDICAL ; SEROPOSITIVITE ; DEPISTAGE ; PREVENTION ; STÉRÉOTYPE ; REPRESENTATION ; MALADIE ; INFECTION SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLE ; SEXUALITE ; COMPORTEMENT SEXUEL ; MODE DE TRANSMISSION DU VIH ; TRANSMISSION SANGUINE DU VIH ; TRANSMISSION SEXUELLE DU VIH ; TRANSMISSION MATERNO-FOETALE ; STRUCTURE DE SOINS ; ACCES ; HETEROSEXUALITE ; HOMOSEXUALITE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 50 p.
Cote : 830 SAI

Niki de Saint Phalle nous aide à aborder le puzzle du sida, à l'apprivoiser et à nous informer pour nous en protéger.

VIH/ SIDA ; MODE DE TRANSMISSION DU VIH ; DEPISTAGE ; TRANSMISSION SANGUINE DU VIH ; TRANSMISSION SEXUELLE DU VIH ; PRESERVATIF MASCULIN ; PREVENTION ; COMPORTEMENT À RISQUE ; COMPORTEMENT SEXUEL ; RISQUE SEXUEL ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 836 HEN

" D’abord quelques cas sporadiques d’une infection mystérieuse seulement observée en Afrique, à Haïti, puis rapidement une véritable épidémie ; longtemps confinée à la communauté des hommes homosexuels, elle s’étend insensiblement : le SIDA touche désormais les femmes. Ce livre, avertissement mais aussi message d’espoir, est d’abord écrit pour elles, pour leur dire que le SIDA n’est pas une fatalité, qu’on peut le prévenir.[…] "

VIH/ SIDA ; MODE DE TRANSMISSION DU VIH ; EPIDEMIOLOGIE ; TRANSMISSION SANGUINE DU VIH ; DROGUE ; TRANSMISSION MATERNO-FOETALE ; TRANSMISSION SEXUELLE DU VIH ; SEROPOSITIVITE ; DEPISTAGE ; PREVENTION ; MEDECINE ; PROFESSIONNEL DE LA SANTE ; FRANCE ; ANNÉES 80

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 221 p.
Cote : R HOF

Une petite ville américaine près de Boston. Une famille sans histoires. Et puis, un jour, le drame : l'aînée des deux enfants est atteinte, à cause d'une transfusion sanguine, du sida...

VIH/ SIDA ; ENFANT ; TRANSMISSION SANGUINE DU VIH ; SEROPOSITIVITE ; FILLE ; MALADIE ; ANNÉES 80 ; ETATS-UNIS

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 830 MAR

Consentir à la souffrance est une sorte de suicide lent, car les grandes douleurs, même quand elle se taisent, ne restent jamais muettes.

VIH/ SIDA ; FEMME ; SEROPOSITIVITE ; MALADIE ; ISOLEMENT ; DOULEUR ; DEPISTAGE ; SANG ; TRANSMISSION SEXUELLE DU VIH ; TRANSMISSION SANGUINE DU VIH ; MORT ; MEDECINE ; HOMOSEXUALITE MASCULINE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 321
Cote : 830 BOU

Réquisitoire contre la responsabilité du corps médical et de l'Etat dans l'affaire du sang contaminé. Le fils de l'auteur, Ludovic, hémophile a été contaminé lors d'une transfusion à l'âge de 10 ans.

VIH/ SIDA ; TRANSMISSION SANGUINE DU VIH ; ENFANT ; TEMOIGNAGE ; MEDECIN ; FRANCE

... Lire [+]

Z