m

Documents  FRASER Nancy | enregistrements trouvés : 3

O
     

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.


Cote : 202 FRA

Vue d'aujourd'hui, l'histoire du féminisme américain depuis les années 1960 apparaît comme un drame en trois actes. Dans un premier temps, le mouvement de libération des femmes naît comme une force insurrectionnelle visant à faire voler en éclats une politique technicisée et un imaginaire social-démocrate qui avait occulté l'injustice de genre. Ensuite, alors que les énergies utopiques commencent à s'épuiser, le féminisme est aspiré par la politique de l'identité. Ses élans transformateurs se trouvent canalisés vers un nouvel imaginaire politique qui place « la différence » au premier plan. Passant de la redistribution à la reconnaissance, le mouvement déplace son attention vers la politique culturelle au moment où un néolibéralisme naissant déclare la guerre à l'égalité sociale.
Enfin, depuis que le néolibéralisme est entré en crise, les conditions semblent réunies pour voir un féminisme revigoré rejoindre d'autres forces d'émancipation cherchant à assujettir des marchés déchaînés à un contrôle démocratique. Ainsi, le mouvement pourrait récupérer son esprit insurrectionnel tout en approfondissant les idées qui le caractérisent : sa critique structurelle de l'androcentrisme inhérent au capitalisme, son analyse systémique de la domination masculine et ses propositions d'amendements, informées par le genre, de la démocratie et de la justice.
Écrits entre 1984 et 2010, les articles qui composent ce livre donnent à lire la trajectoire théorique et politique d'une théoricienne féministe majeure de notre temps.
Vue d'aujourd'hui, l'histoire du féminisme américain depuis les années 1960 apparaît comme un drame en trois actes. Dans un premier temps, le mouvement de libération des femmes naît comme une force insurrectionnelle visant à faire voler en éclats une politique technicisée et un imaginaire social-démocrate qui avait occulté l'injustice de genre. Ensuite, alors que les énergies utopiques commencent à s'épuiser, le féminisme est aspiré par la ...

FEMINISME ; HISTOIRE ; ETATS-UNIS ; ASPECT PHILOSOPHIQUE ; ASPECT SOCIO-ECONOMIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.


Cote : 216 MIL

- Présentation / Hélène Périvier et Françoise Milewski - Marchandisation, protection sociale et émancipation : les ambivalences du féminisme dans la crise du capitalisme / Nancy Fraser New School for Social Research, New York Professeure de philosophie et de Sciences politiques à Henry A. & Louise Loeb - De l’exclusion à la discrimination Une généalogie historique, philosophique et politique Entretien avec Geneviève Fraisse CNRS / Réalisé par Hélène Périvier OFCE Bernard Gazier Centre d’Économie de la Sorbonne - La discrimination économique est-elle soluble dans la complexité ? / Annie Junter UEB-Université Rennes2- CRESS-Lessor Caroline Ressot Observatoire de la parité entre les femmes et les hommes - La discrimination sexiste : les regards du droit / Marie Mercat-Bruns CNAM et Sciences Po - Égalité salariale, discriminations individuelles et systémiques Un éclairage de la jurisprudence américaine / Dominique Meurs Université Paris Ouest, EconomiX, INED Ariane Pailhé INED Sophie Ponthieux INSEE - Enfants, interruptions d’activité des femmes et écart de salaire entre les sexes / Maxime Parodi OFCE - Les discriminations entre les hommes et les femmes au prisme de l’opinion / Annie Junter UEB-Université Rennes2- CRESS-Lessor Réjane Sénac-Slawinski Équipe de Recherche sur les Inégalités Sociales (ERIS) du Centre Maurice Halbwachs (CNRS, EHESS, ENS) - La diversité : sans droit ni obligation / Marie Duru-Bellat Sciences Po et Observatoire sociologique du changement - Ce que la mixité fait aux élèves / Susanne Burri Université d’Utrecht, Pays-Bas Réseau européen d’experts juridiques sur l’égalité des genres - La conciliation de la vie professionnelle, privée et familiale : l’approche juridique de l’Union européenne / Hélène Périvier OFCE - La logique sexuée de la réciprocité dans l’assistance / Sandrine Dauphin Centre de recherches sociologiques et politiques de Paris – genre, travail et mobilité (CRESPPA-GTM) du CNRS - Action publique et rapports de genre / Françoise Milewski OFCE - Pourquoi les politiques publiques sont-elles si peu suivies d’effets ?


- Présentation / Hélène Périvier et Françoise Milewski - Marchandisation, protection sociale et émancipation : les ambivalences du féminisme dans la crise du capitalisme / Nancy Fraser New School for Social Research, New York Professeure de philosophie et de Sciences politiques à Henry A. & Louise Loeb - De l’exclusion à la discrimination Une généalogie historique, philosophique et politique Entretien avec Geneviève Fraisse CNRS / Réalisé par ...

POLITIQUE ; DISCRIMINATION ; FEMME ; EGALITE FEMME HOMME ; RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE ; ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ; EGALITE SALARIALE ; TRAVAIL ; SEXISME ; TEMPS PARENTAL ; ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE ; MIXITE ; POLITIQUE SOCIALE ; CORPS ; ECONOMIE ; FEMINISME

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 39 - p. 27-50
Cote : P 252

En retraçant l’histoire des débats sur la « différence » qui ont occupé le mouvement féministe depuis les années soixante jusqu’à aujourd’hui, cet essai analyse les impasses actuelles et ouvre une autre perspective. En effet, la discussion, d’abord centrée sur l’opposition « égalité-différence », a connu une seconde phase concernée par les « différences entre femmes » pour enfin parvenir au troisième stade actuel, occupé par le thème des « différences croisées multiples » (genre, « race », classe et sexualité). Aucune des positions idéologiques les plus avancées, c’est-à-dire l’anti-essentialisme et le multiculturalisme, ne permet d’opérer une distinction pertinente entre les revendications identitaires qui sont démocratiques et celles qui ne le sont pas, entre les différences justes et les différences injustes. De ce fait, aucune de ces positions ne peut servir de fondement à une politique féministe viable. Ni l’une ni l’autre n’est capable d’établir un lien entre une orientation culturelle fondée sur l’identité et la différence, d’une part, et une politique sociale de justice et d’égalité d’autre part. Je propose donc en conclusion de passer à une autre phase du débat sur la différence qui viserait à lier l’orientation politique fondée sur la différence culturelle à une politique d’égalité sociale.
En retraçant l’histoire des débats sur la « différence » qui ont occupé le mouvement féministe depuis les années soixante jusqu’à aujourd’hui, cet essai analyse les impasses actuelles et ouvre une autre perspective. En effet, la discussion, d’abord centrée sur l’opposition « égalité-différence », a connu une seconde phase concernée par les « différences entre femmes » pour enfin parvenir au troisième stade actuel, occupé par le thème des « ...

FEMINISME ; ETATS-UNIS

... Lire [+]

Z