m

Documents  LETOMBE Brigitte Dr | enregistrements trouvés : 4

O
     

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 248 p.
Cote : 225 NIS

En 2010, on comptabilisait 18 000 mineures enceintes, dont 13 500 recouraient à l’IVG. 
Face à cet échec majeur, Israël Nisand, Brigitte Letombe et Sophie Marinopoulos soulignent dans ce livre un paradoxe spécifique à la France : l’IVG est gratuite et anonyme, ainsi que la pilule du lendemain, alors que la contraception est payante et passe par l’autorisation parentale. Préconisant l’accès gratuit et anonyme, non seulement de la pilule, mais de tous les moyens de contraception, ils invitent l’ensemble des adultes à accompagner les jeunes dans leurs interrogations autour de la sexualité. Faute de quoi, le risque est grand que ces derniers aillent chercher les réponses à leurs questions en surfant sur des sites pornographiques.
Peut-on prétendre éduquer en matière de sexualité ? Qui doit faire cette éducation ? Comment tenir un discours positif sur la contraception ? Telles sont les questions, et bien d’autres, que les auteurs abordent ici, mêlant solutions concrètes et approche préventive.
En 2010, on comptabilisait 18 000 mineures enceintes, dont 13 500 recouraient à l’IVG. 
Face à cet échec majeur, Israël Nisand, Brigitte Letombe et Sophie Marinopoulos soulignent dans ce livre un paradoxe spécifique à la France : l’IVG est gratuite et anonyme, ainsi que la pilule du lendemain, alors que la contraception est payante et passe par l’autorisation parentale. Préconisant l’accès gratuit et anonyme, non seulement de la pilule, mais de ...

GROSSESSE ; ADOLESCENTE ; CONTRACEPTION ; AVORTEMENT ; PREVENTION ; GRATUITE ; ANONYMAT ; CENTRE D'INFORMATION DU PLANNING FAMILIAL ; CENTRE DE PLANIFICATION ; ASPECT MEDICAL ; ASPECT POLITIQUE ; ASPECT PSYCHOLOGIQUE ; MATERNITE ; CONTRACEPTION D'URGENCE ; AUTORISATION PARENTALE ; DROIT ; ADOLESCENCE ; SEXUALITE ; COMPORTEMENT SEXUEL ; PORNOGRAPHIE ; LEGISLATION ; EDUCATION A LA SEXUALITE ; ETABLISSEMENT SCOLAIRE ; APPLICATION DE LA LOI ; SOCIETE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 40 - n° 1 - P. 37-42
Cote : P 2

Depuis quelques années, la contraception intra utérine connait un renouveau expliqué tant par l'élargissement de ses indications que par la demande, de plus en plus forte, des femmes désirant une méthode contraceptive à la fois fiable et peu contraignante. Dans cette revue de la littérature, nous nous efforçons de réaliser un état des connaissances en 2011 sur la contraception intra utérine, en répondant aux principales questions posées par la pratique quotidienne en gynécologie.
Depuis quelques années, la contraception intra utérine connait un renouveau expliqué tant par l'élargissement de ses indications que par la demande, de plus en plus forte, des femmes désirant une méthode contraceptive à la fois fiable et peu contraignante. Dans cette revue de la littérature, nous nous efforçons de réaliser un état des connaissances en 2011 sur la contraception intra utérine, en répondant aux principales questions posées par la ...

CONTRACEPTION ; DISPOSITIF INTRA-UTERIN ; CONTRE-INDICATION ; EFFET SECONDAIRE ; CANCER DU SEIN ; DISPOSITIF INTRA-UTERIN HORMONAL ; FEMME ; DISPOSITIF INTRA-UTERIN D'URGENCE ; SAIGNEMENT ; ACNÉ ; EFFET BENEFIQUE ; GROSSESSE EXTRA-UTERINE ; RISQUE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 35 - n° 10 - p. 951-957
Cote : P 2

Les deux enjeux de la contraception à l'adolescence sont l'éviction des grossesses non désirées et la prévention des infections sexuellement transmissibles (IST). En France, en dépit de la richesse de notre arsenal contraceptif et d'une large diffusion de l'information, le nombre d'interruptions volontaires de grossesse chez l'adolescente est en augmentation, sans doute dû au décalage entre l'efficacité théorique et la pratique de la contraception qui est encore plus prégnant dans cette tranche d'âge.
Les deux enjeux de la contraception à l'adolescence sont l'éviction des grossesses non désirées et la prévention des infections sexuellement transmissibles (IST). En France, en dépit de la richesse de notre arsenal contraceptif et d'une large diffusion de l'information, le nombre d'interruptions volontaires de grossesse chez l'adolescente est en augmentation, sans doute dû au décalage entre l'efficacité théorique et la pratique de la co...

CONTRACEPTION ; ADOLESCENTE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Filtrer

Type
Date de parution
Auteurs
Descripteurs

0
Z