m

Documents  RISQUE | enregistrements trouvés : 307

O

-A +A

Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- n° 35-36
Cote : P 195 w

Dans les années 1950, fumer chez les femmes était rare. Puis, au début des années 1970, la prévalence du tabagisme féminin a augmenté. En 2017, elle se rapprochait de celle observée chez les hommes : 24% des femmes de 15 à 75 ans fumaient quotidiennement pour 30% des hommes. Et, alors qu’il a été constaté en France entre 2016 et 2017 une chute très importante du tabagisme quotidien avec un million de fumeurs en moins, cette baisse n’a pas été homogène. En particulier, le tabagisme n’a pas diminué chez les femmes de 45-54 ans, à la différence de toutes les autres tranches d’âge...
Voir également les autres articles sur ce thème :
- Évolutions de la morbidité et de la mortalité liées au tabagisme chez les femmes en France métropolitaine : une situation préoccupante / Valérie Olié et coll.
- Évolution de la consommation de tabac à l’occasion d’une grossesse en France en 2016 / Virginie Demiguel et coll.
Dans les années 1950, fumer chez les femmes était rare. Puis, au début des années 1970, la prévalence du tabagisme féminin a augmenté. En 2017, elle se rapprochait de celle observée chez les hommes : 24% des femmes de 15 à 75 ans fumaient quotidiennement pour 30% des hommes. Et, alors qu’il a été constaté en France entre 2016 et 2017 une chute très importante du tabagisme quotidien avec un million de fumeurs en moins, cette baisse n’a pas été ...

TABAC ; SANTE ; SANTE DES FEMMES ; RISQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 279 p.
Cote : 133 RAC

Sujet primordial pour toute femme en période d'activité génitale sexuellement active le choix de la contraception est par conséquent capital et bien la conseiller demeure un enjeu majeur des acteurs de la santé des femmes. Ce Guide pratique de la contraception se veut ainsi résolument simple pratique et didactique. Organisé sous forme de fiches synthétiques regroupées en différentes parties l'ouvrage est émaillé de nombreux tableaux et schémas permettant de préciser les informations. Des arbres décisionnels sont également proposés en conclusion des fiches résumant la stratégie contraceptive proposée afin de guider le lecteur dans le processus de décision. Abordant tout autant les notions de base que les situations pathologiques difficiles ou à facteurs de risque les 71 fiches de ce Médiguide sont regroupées en 4 grandes parties :
Généralités
Les contraceptions en pratique
Les circonstances cliniques
Les pathologies ou facteurs de risque
Destiné principalement aux médecins généralistes sages-femmes et infirmières en milieu scolaire ce Guide pratique de la contraception saura également être une source précieuse pour tous acteurs de la santé des femmes soucieux de mettre à jour leurs connaissances dans ce domaine.
Sujet primordial pour toute femme en période d'activité génitale sexuellement active le choix de la contraception est par conséquent capital et bien la conseiller demeure un enjeu majeur des acteurs de la santé des femmes. Ce Guide pratique de la contraception se veut ainsi résolument simple pratique et didactique. Organisé sous forme de fiches synthétiques regroupées en différentes parties l'ouvrage est émaillé de nombreux tableaux et schémas ...

CONTRACEPTION ; METHODE DE CONTRACEPTION ; CHOIX ; PRESCRIPTION MEDICALE ; RISQUE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 415 - p. 351-352
Cote : P 174

En France, un afflux d'environ 3000 notifications est survenu en 2017 concernant le dispositif intra-utérin (DIU) au lévonorgestrel commercialisé sous le nom de Mirena°, provenant à 99% d'utilisatrices...

DISPOSITIF INTRA-UTERIN HORMONAL ; LEVONORGESTREL ; RISQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 121 p.
Cote : 133 MIR w

Ce rapport de pharmacovigilance fait suite à la survenue, à partir de mai 2017 d’un phénomène de médiatisation et de notification massif d’effets indésirables concernant le Mirena®, dispositif intrautérin libérant un progestatif, le lévonorgestrel (également utilisé dans un certain nombre de pilules
contraceptives). Ce phénomène a rendu nécessaire la production de ce rapport dans des temps très courts au vu des volumes de notifications observées, pour le Mirena® et pour le Jaydess®, tous deux des DIU au lévonorgestrel. En effet, selon les données transmises par l’ANSM courant Août 2017, plus de 2700 notifications ont été enregistrées en moins de 3 mois, entre le 15 Mai 2017 et le 8 Août 2017, date des dernières notifications prises en compte pour l’analyse produite dans ce rapport. L’importance de ce phénomène est notamment liée à la mise en service, quasi-concomitante de cette médiatisation, d’un portail de déclaration des effets indésirables (signalements.santé.gouv.fr).
Ce rapport de pharmacovigilance fait suite à la survenue, à partir de mai 2017 d’un phénomène de médiatisation et de notification massif d’effets indésirables concernant le Mirena®, dispositif intrautérin libérant un progestatif, le lévonorgestrel (également utilisé dans un certain nombre de pilules
contraceptives). Ce phénomène a rendu nécessaire la production de ce rapport dans des temps très courts au vu des volumes de notifications ...

DISPOSITIF INTRA-UTERIN ; RISQUE ; MEDIA ; LEVONORGESTREL ; PHARMACOVIGILANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 2 - 6 p.
Cote : P 195 w

Des cas de syndromes de choc toxique staphylococcique (CTS) liés à l’utilisation de tampons périodiques ont été signalés à deux reprises en Pays de la Loire, en raison de leur survenue rapprochée dans le temps : 2 cas en 2013 et 3 cas en 2016, dont des sœurs jumelles. Il s’agit d’une affection rare (environ 20 cas décrits en France par an par le Centre national de référence (CNR) des Staphylocoques), causée par une souche de Staphylococcus aureus productrice de toxine TSST-1. Des investigations épidémiologiques et microbiologiques ont été menées pour décrire ces deux épisodes de cas groupés.
Des cas de syndromes de choc toxique staphylococcique (CTS) liés à l’utilisation de tampons périodiques ont été signalés à deux reprises en Pays de la Loire, en raison de leur survenue rapprochée dans le temps : 2 cas en 2013 et 3 cas en 2016, dont des sœurs jumelles. Il s’agit d’une affection rare (environ 20 cas décrits en France par an par le Centre national de référence (CNR) des Staphylocoques), causée par une souche de Staphylococcus ...

REGLES ; RISQUE ; TAMPON PERIODIQUE ; ETUDE ; PAYS DE LA LOIRE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 24 p.
Cote : 507 SPI w

En France, cinquième puissance économique mondiale …
· Environ 9 millions de personnes vivent au-dessous du seuil de pauvreté, dont 3 millions d’enfants ;
· 140 000 « sans domicile fixe » (SDF) vivent dans la rue ;
· 200 000 migrants sont accueillis chaque année ;
· En Ile de France, 35 000 personnes sont hébergées chaque nuit dans des hôtels ou des dispositifs dédiés
· Plus de 5 millions de personnes n’accèdent pas à leurs droits à la santé ;
· Parmi les plus précaires, l'espérance de vie à 35 ans est diminuée de plusieurs années, le risque de dépression est multiplié par 2,4, celui de maladies métaboliques par 2,9, de maladie cardio-vasculaire par 1,4. Les enfants sont moins vaccinés, les cancers moins bien dépistés et les campagnes de prévention d’autant moins efficaces que les revenus sont plus bas.
Malgré le déploiement de moyens importants, sanitaires, sociaux et associatifs, la santé des personnes précaires et pauvres est de plus en plus compromise. L’accès aux soins et à la prévention est particulièrement difficile pour les populations les plus vulnérables - chômeurs, personnes âgées, femmes enceintes et enfants, familles monoparentales et malades en situation de précarité – et certains sous-groupes de la population (personnes vivant dans la rue ou en grande précarité, personnes hébergées à l’hôtel par le Samu social (115), prisonniers, gens du voyage, migrants …). Or, l’accès à la santé conditionne en grande partie la sortie de la précarité…

Rapport, adopté le 20 Juin 2017
En France, cinquième puissance économique mondiale …
· Environ 9 millions de personnes vivent au-dessous du seuil de pauvreté, dont 3 millions d’enfants ;
· 140 000 « sans domicile fixe » (SDF) vivent dans la rue ;
· 200 000 migrants sont accueillis chaque année ;
· En Ile de France, 35 000 personnes sont hébergées chaque nuit dans des hôtels ou des dispositifs dédiés
· Plus de 5 millions de personnes n’accèdent pas à leurs droits à la santé ;
· ...

PRECARITE ; SANTE ; STATISTIQUE ; RISQUE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- n° 472 - p. 23-37
Cote : P 3

Sommaire du dossier :
- Avis du comité consultatif national d'éthique pour les sciences de la vie et de la santé sur les demandes sociétales de recours à l'assistance médicale à la procréation.
- Épidémiologie et résultats de l'Amp
- Qu'est ce que le collectif bamp !
- Tabac et fertilité

PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE ; PARENTALITE ; TABAC ; EPIDEMIOLOGIE ; RISQUE ; GROSSESSE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 13 p.

De façon unanime, le CSST a conclu que :
- les données de la littérature, de la surveillance et les résultats de l’étude épidémiologique ne
remettaient pas en cause la balance bénéfice-risque favorable de l’implant Essure.
- que de nouvelles conditions en termes de réglementation n’étaient pas nécessaires au regard
des connaissances scientifiques actuelles.
- qu’une information indépendante devait être apportée aux femmes envisageant la contraception
permanente, sur l’ensemble des méthodes de contraception et en particulier sur les avantages et
les risques de ces deux méthodes de contraception permanente féminine afin de leur permettre
une décision éclairée.
De façon unanime, le CSST a conclu que :
- les données de la littérature, de la surveillance et les résultats de l’étude épidémiologique ne
remettaient pas en cause la balance bénéfice-risque favorable de l’implant Essure.
- que de nouvelles conditions en termes de réglementation n’étaient pas nécessaires au regard
des connaissances scientifiques actuelles.
- qu’une information indépendante devait être apportée aux femmes envisageant la ...

STERILISATION VOLONTAIRE FEMININE ; FRANCE ; RISQUE ; PLANNING FAMILIAL

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- n° 15 - 20 p.
Cote : P 267 w

Cet article vise à comprendre la vague de pénalisation de la transmission sexuelle du VIH qui, depuis le tournant des années 2000, touche des pays jusque-là épargnés (notamment le Canada, la Grande-Bretagne, la France et la Belgique), à un moment où le VIH entre dans le champ des maladies chroniques grâce à des traitements antirétroviraux efficaces.

VIH/ SIDA ; PENALISATION ; INTERSECTIONNALITE ; RISQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 37 - n° 402 - p. 276-281
Cote : P174

L'IVG médicamenteuse en ville est une méthode efficace qui expose à peu de complications graves à la condition d'une bonne compréhension des avantages et des risques de la méthode, et d'un choix en connaissance de cause par les femmes.

AVORTEMENT MÉDICAMENTEUX HORS HOPITAL ; STRUCTURE D'ACCUEIL ; FRANCE ; RISQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 24 - n° 48 - p. 90-101
Cote : P 370 w

Evidence suggests that there is widespread home use of abortion pills in Ireland and that ending a pregnancy in this way is potentially safer than the alternatives available to many women. This paper argues that there is a strong case for women with unwanted pregnancies to be offered truthful and objective information regarding the use of abortion pills by trusted local professionals and, further, that this is possible within existing law. A move in this direction would not, however, negate theneed for legal reform to address the fundamental moral incoherence of a law that treats women who terminate pregnancies within Ireland as criminals but those who travel to access services overseas as victims in need of support.
Evidence suggests that there is widespread home use of abortion pills in Ireland and that ending a pregnancy in this way is potentially safer than the alternatives available to many women. This paper argues that there is a strong case for women with unwanted pregnancies to be offered truthful and objective information regarding the use of abortion pills by trusted local professionals and, further, that this is possible within existing law. A ...

AVORTEMENT MEDICAMENTEUX ; IRLANDE ; TOURISME ABORTIF ; LEGISLATION ; RISQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 194 - p. 14-19
Cote : P 270

Depuis des années, on parle beaucoup de "l'allocation universelle". Le débat a refait surface en Belgique suite à la décision du gouvernement finlandais d'expérimenter cet hiver un revenu de base en remplacement des allocations sociales (assurance maladie exclue). Mesure de solidarité pour les un.es, nouveau "label de précarité" pour les autres...Alors que les récentes réformes socioéconomiques sont déjà dévastatrices, Axelle s'empare du sujet, pour que les femmes ne trouvent pas sous le sapin un nouveau cadeau empoisonné.
Depuis des années, on parle beaucoup de "l'allocation universelle". Le débat a refait surface en Belgique suite à la décision du gouvernement finlandais d'expérimenter cet hiver un revenu de base en remplacement des allocations sociales (assurance maladie exclue). Mesure de solidarité pour les un.es, nouveau "label de précarité" pour les autres...Alors que les récentes réformes socioéconomiques sont déjà dévastatrices, Axelle s'empare du sujet, ...

POLITIQUE SOCIALE ; EGALITE FEMME HOMME ; EVALUATION ; COUT ; FINLANDE ; PAYS-BAS ; ASPECT SOCIO-ECONOMIQUE ; ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE ; RISQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- n° 36 - 248 p.
Cote : P 256

C’est pour leur éviter des risques « inconsidérés » qu’on a longtemps interdit l’accès des femmes à certaines activités professionnelles. Le goût de l’aventure, la saveur de l’exploit, en un mot la prouesse qui déconsidère le risque : tel était l’apanage censé revenir uniquement aux hommes. Pourtant, hier comme aujourd’hui, certaines pionnières font entendre une autre histoire. Ces pisteuses-secouristes, reporters de guerre, officières, ces artistes de cirque en formation comme ces cochères parisiennes du début du siècle dernier sont autant de figures de femmes prenant le risque d’exercer un métier où elles sont ultra-minoritaires. Pis, par leur présence même, elles feraient courir à leurs collègues – hommes – des risques accrus. C’est à ces expériences de pionnières que s’intéresse ce nouveau numéro de Travail, Genre et Sociétés.
C’est pour leur éviter des risques « inconsidérés » qu’on a longtemps interdit l’accès des femmes à certaines activités professionnelles. Le goût de l’aventure, la saveur de l’exploit, en un mot la prouesse qui déconsidère le risque : tel était l’apanage censé revenir uniquement aux hommes. Pourtant, hier comme aujourd’hui, certaines pionnières font entendre une autre histoire. Ces pisteuses-secouristes, reporters de guerre, officières, ces ...

RISQUE ; ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ; MIXITE ; FRANCE ; FEMME

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : V 758 FEM

documentaire qui aborde cet aspect méconnu de la maternité : la difficulté maternelle ; il a pour but de faire connaître et reconnaître cette problématique au grand public et de "détaboutiser" ce sujet. Il est un outil d'information et de sensibilisationà destination des futurs et des jeunes parents, des professionnels et des associations d'accompagnement à la parentalité. PMI, maternités, sages-femmes, psychologues… Il a pour but d'être diffusé dans le cadre de préparation à la naissance, de groupes de paroles…
Ce DVD contient deux versions du film : la version originale longue et la version courte.
documentaire qui aborde cet aspect méconnu de la maternité : la difficulté maternelle ; il a pour but de faire connaître et reconnaître cette problématique au grand public et de "détaboutiser" ce sujet. Il est un outil d'information et de sensibilisationà destination des futurs et des jeunes parents, des professionnels et des associations d'accompagnement à la parentalité. PMI, maternités, sages-femmes, psychologues… Il a pour but d'être diffusé ...

GROSSESSE ; PARENTALITE ; RISQUE ; GROUPE DE PAROLE ; OUTIL PEDAGOGIQUE ; INSTINCT MATERNEL ; FRANCE ; MATERNITE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.


Cote : 142.2 GUI w

Cette revue de la littérature a pour objectifs de faire un état des lieux des connaissances sur l’avortement provoqué en Afrique, un sujet mal connu et insuffisamment documenté.
L’objectif de cette bibliographie est de présenter un large ensemble de publications sur cette question de l’avortement à la fois des articles de revues, des livres mais aussi de la littérature grise : rapport multigraphié, thèse, communication à des colloques non publiées, working paper…..
Nous ne traiterons dans cette publication que la question de l’avortement provoqué (induced abortion), c’est-à-dire survenu à la suite d’une action délibérée de la femme ou d’une autre personne pour mettre fin à la grossesse : une part importante de la littérature est consacrée aux avortements provoqués à risque (unsafe abortion) c’est-à-dire faits dans des conditions d’hygiène et de sécurité insuffisants avec du personnel médical plus ou moins qualifié et donc lourds de conséquences pour la santé des femmes.
Cette revue de la littérature a pour objectifs de faire un état des lieux des connaissances sur l’avortement provoqué en Afrique, un sujet mal connu et insuffisamment documenté.
L’objectif de cette bibliographie est de présenter un large ensemble de publications sur cette question de l’avortement à la fois des articles de revues, des livres mais aussi de la littérature grise : rapport multigraphié, thèse, communication à des colloques non ...

AFRIQUE ; AVORTEMENT ; LEGISLATION ; METHODE D'AVORTEMENT ; CONTRACEPTION ; RISQUE ; ASPECT SOCIO-ECONOMIQUE ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 0 - n° 391 - p. 355-361
Cote : P 174

Dans la population générale, à risque relativement faible de cancer du sein, malgré les efforts importants d'évaluation depuis des dizaines d'années, la balance bénéfices-risques du dépistage par mammographies reste difficile à déterminer en 2016. Pour chaque femme, la décision dépend de ses choix et de ses priorités.

CANCER DU SEIN ; RELATION MERE-FILLE ; DEPISTAGE ; FRANCE ; RISQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 50 p.
Cote : 221 BOU

1. Repérages théortiques
1.1 Notion de répétition
1.2 Notion de grossesse non prévue
2. Réduire la répétition des grossesses non prévues
2.1 Mission de prévention des grossesses non prévues
2.2 Les situtions de répétition
2.3 La réduction des risques, le risque zéro n'existe pas
3. La répétition des grossesses non prévues : une médaille à deux facettes
3.1 Comprendre la répétition et prendre en compte l'irrationnel de la sexualité
3.2 Un accompagnement ?
3.3 Comment changer le regard sur la société ?
Conclusion
1. Repérages théortiques
1.1 Notion de répétition
1.2 Notion de grossesse non prévue
2. Réduire la répétition des grossesses non prévues
2.1 Mission de prévention des grossesses non prévues
2.2 Les situtions de répétition
2.3 La réduction des risques, le risque zéro n'existe pas
3. La répétition des grossesses non prévues : une médaille à deux facettes
3.1 Comprendre la répétition et prendre en compte l'irrationnel de la sexualité
3.2 Un ...

GROSSESSE NON DÉSIRÉE ; ACCOMPAGNEMENT ; AVORTEMENT ITÉRATIF ; CONSEILLER-E CONJUGAL-E ET FAMILIAL-E ; PLANNING FAMILIAL ; ASPECT SOCIO-CULTUREL ; FRANCE ; RISQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 43 - n° 11 - p. 740-747
Cote : P 2

La prévalence de l’obésité augmente massivement depuis plusieurs dizaines d’années dans les pays industrialisés. Les femmes obèses ont une activité sexuelle, non différente des femmes de poids normal, et bénéficieraient d’une couverture contraceptive moindre et d’un risque de grossesse non désirée plus élevé. En outre, l’obésité constitue un facteur de risque important d’accident thromboembolique veineux et artériel (infarctus du myocarde et infarctus cérébral). L’ensemble de ces facteurs est donc à intégrer dans la stratégie de choix d’une méthode contraceptive chez une femme obèse. En dehors de l’injection trimestrielle d’acétate de medroxyprogestérone (dépôt), les contraceptions progestatives (pilules microprogestatives et implant sous-cutané à l’étonogestrel) et les dispositifs intra-utérins sont les méthodes contraceptives de choix chez les femmes obèses. La contraception estroprogestative (pilule, patch ou anneau vaginal) pourra être proposée dans des conditions très strictes (absence stricte de tout autre facteur de risque cardiovasculaire associé). L’efficacité de la plupart des méthodes de contraception ne serait a priori pas diminuée chez les femmes obèses. La chirurgie bariatrique constitue une situation complexe. Elle impose de pouvoir « programmer » une éventuelle grossesse et une contraception est donc nécessaire pendant plusieurs mois au décours de l’intervention. Si la technique chirurgicale induit une malabsorption gastro-intestinale (comme le by-pass), toute contraception administrée par voie orale sera fortement déconseillée en raison d’un haut risque d’échec.
La prévalence de l’obésité augmente massivement depuis plusieurs dizaines d’années dans les pays industrialisés. Les femmes obèses ont une activité sexuelle, non différente des femmes de poids normal, et bénéficieraient d’une couverture contraceptive moindre et d’un risque de grossesse non désirée plus élevé. En outre, l’obésité constitue un facteur de risque important d’accident thromboembolique veineux et artériel (infarctus du myocarde et ...

CONTRACEPTION ; POIDS ; RISQUE ; PILULE ; GROSSESSE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 35 - n° 374 - p. 783
Cote : P 174

En France, le surcroit de risque thromboembolique des contraceptifs oraux à base de progestatifs dits de 3ème génération a été largement médiatisé en 2012-2013. les pratiques contraceptives ont changé en général au profit de méthodes à balance bénéfices-risques plus favorable, sans désaffection des femmes vis-à-vis de la contraception. mais certaines femmes ont opté pour des méthodes moins efficaces.

CONTRACEPTION ; CHOIX ; PILULE ESTROPROGESTATIVE MICRODOSÉE ; RISQUE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- p. 167-173

Parler de sa sexualité reste tabou mais plus encore lorsqu’il s’agit des femmes et qui de plus vivent avec le VIH. Pourtant, dans un contexte d’amélioration des traitements, la sexualité est un domaine que les femmes séropositives réinvestissent. Elles témoignent des difficultés dans leur vie affective mais aussi de leur désir, de la possibilité de vivre une sexualité épanouie et d’en gérer les risques. Reste la question de la moindre contamination si la charge virale est indétectable, question souvent évoquée et qui fait encore débat.
Extrait de "les nouveaux enjeux de la prévention combinée du VIH/SIDA : des apports scientifiques aux pratiques de terrain" - 833 PEZ - 25247
Parler de sa sexualité reste tabou mais plus encore lorsqu’il s’agit des femmes et qui de plus vivent avec le VIH. Pourtant, dans un contexte d’amélioration des traitements, la sexualité est un domaine que les femmes séropositives réinvestissent. Elles témoignent des difficultés dans leur vie affective mais aussi de leur désir, de la possibilité de vivre une sexualité épanouie et d’en gérer les risques. Reste la question de la moindre c...

SANTE SEXUELLE ET REPRODUCTIVE ; FEMME ; PREVENTION ; VIH/ SIDA ; PLANNING FAMILIAL ; PROGRAMME D'ACTION ; FRANCE ; SEXUALITE ; TEMOIGNAGE ; RISQUE

... Lire [+]

Filtrer

Type
Date de parution
Auteurs

collectif [13]

COHEN Jean Dr [6]

QUÉREUX Dr Christian [5]

BERNHEIM Nicole [4]

DORNÈS Yvonne [4]

KEPES Suzanne Dr [4]

PALMER Raoul [4]

SABRAN Jacques [4]

VALABREGUE Catherine [4]

VERDOUX Dr Christiane [4]

BECK François [3]

BUREAU Annie [3]

CESBRON Paul Dr [3]

DALSACE Jean Dr [3]

LHOMME Jean Pierre Dr [3]

NIEPCE Janine [3]

PLU-BUREAU Geneviève [3]

RAYR Dr Christian [3]

ROZENBAUM Dr Henri [3]

AUBENY Elisabeth Dr [2]

DEBARGUE Anne [2]

DELREUX Jean Marc [2]

DOURLEN-ROLLIER Anne-Marie Me [2]

FIRDION Jean-Marie [2]

GRAESSLIN O. [2]

GUILLAUME Agnès [2]

HASSOUN Danielle Dr [2]

JAMIN Dr Christian [2]

LAGROUA WEILL-HALLE Marie-Andrée Dr [2]

LANGLET Marianne [2]

LEFEBVRE Philippe Dr [2]

LEGLEYE Stéphane [2]

LERT France [2]

RACCAH-TEBEKA Brigitte [2]

SCHILTZ Marie-Ange [2]

SION-RICHMOND M.-A. [2]

SIX Madeleine [2]

SPIRA Alfred [2]

VIGUIER Claude [2]

WINAVER Diane Dr [2]

WINCKLER Martin [2]

ABRAMOWITZ L. [1]

AGUILLAUME Claude J. [1]

AMBROISE-THOMAS P. [1]

ANAES [1]

ANDRÉ Gabriel [1]

ANTOINE Monique [1]

ARMAGNAC C. [1]

ARNAUDIES Michèle [1]

ARNOLD Eva [1]

AUBIN Claire [1]

AUBIN Hélène [1]

AUDIBERT F. [1]

AUDRA P. [1]

AUROUX Maurice [1]

BAILLY Edith [1]

BAJOS Nathalie [1]

BANKOLE Akinrinola [1]

BANSSE Danielle [1]

BARD Jean-Marie [1]

BARJOT Ph. [1]

BARUCH-GOURDEN Florence Dr [1]

BATALLAN A. [1]

BAZIN Patrick [1]

BEAUVOIR Simone de [1]

BEDIN Véronique [1]

BELAISCH-ALLART Joëlle Dr [1]

BERGE André Dr [1]

BIGOT-CORBEL Edith [1]

BLANCHET Claude-Isabelle [1]

BOHET Aline [1]

BOSLE Jacqueline Dr [1]

BOUBILLEY Dominique [1]

BOUDAREL Thérèse [1]

BOULLIER Anne-Sophie [1]

BOUQUET Sylvain [1]

BOURDILLON François [1]

BOUTET DE MONVEL Dr R. [1]

BRACONNIER Alain [1]

BRETIN Hélène [1]

BRUNERIE-KAUFMANN Joëlle [1]

BUFFON Lucette [1]

BULUT Aysen [1]

CARDIN Hélène [1]

CASALIS Marie-France [1]

CAVALIN Catherine [1]

CHAMBAUD Laurent Dr [1]

CHEVALLIER Alain Dr [1]

CHEVALLIER Régine Dr [1]

CHOSSON Martine [1]

CIAVALDINI André Dr [1]

COHEN Pascal [1]

COLLET Murielle [1]

CONARD J. [1]

COUM Daniel [1]

COUSINEAU Marie-Eve [1]

D'ISLE Béatrice Dr [1]

DAGENAIS Lorraine [1]

DAUMEZON Dr [1]

DAUPHIN Francine [1]

DAYA S. [1]

J Plus

Descripteurs

RISQUE [307]

FRANCE [196]

PILULE [60]

FEMME [57]

GROSSESSE [54]

CONTRACEPTION [41]

SANTE DES FEMMES [36]

PREVENTION [31]

VIH/ SIDA [27]

AVORTEMENT [26]

SEXUALITE [26]

MALADIE CARDIOVASCULAIRE [23]

DISPOSITIF INTRA-UTERIN [22]

MENOPAUSE [21]

STATISTIQUE [21]

METHODE DE CONTRACEPTION [20]

SANTE [20]

CANCER [18]

INFECTION SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLE [18]

LEGISLATION [18]

PLANNING FAMILIAL [17]

ASPECT PSYCHOLOGIQUE [16]

ENQUETE [16]

ADOLESCENCE [15]

ADOLESCENTE [15]

ETATS-UNIS [15]

EFFET SECONDAIRE [14]

GROSSESSE NON DÉSIRÉE [13]

MONDE [13]

HORMONE [12]

PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE [12]

SUIVI DE LA GROSSESSE [12]

TRAITEMENT HORMONAL SUBSTITUTIF [12]

AVORTEMENT CLANDESTIN [11]

CANCER DU SEIN [11]

EFFET BENEFIQUE [11]

MALADIE THROMBO-EMBOLIQUE [11]

TRAITEMENT MEDICAL [11]

ASPECT SOCIO-ECONOMIQUE [10]

EDUCATION A LA SEXUALITE [10]

MEDICAMENT [10]

MORTALITE MATERNELLE [10]

PLANIFICATION FAMILIALE [10]

ACCOUCHEMENT [9]

AVORTEMENT MEDICAMENTEUX [9]

COMPLICATION [9]

GYNECOLOGIE [9]

PILULE ESTROPROGESTATIVE MICRODOSÉE [9]

PRESERVATIF MASCULIN [9]

COMPORTEMENT SEXUEL [8]

CONTRACEPTION FEMININE [8]

CONTRACEPTION HORMONALE [8]

DEPISTAGE [8]

HISTOIRE [8]

MEDECIN [8]

PILULE ESTROPROGESTATIVE [8]

TABAC [8]

CONTRACEPTIF INJECTABLE [7]

COUPLE [7]

DIAGNOSTIC PRENATAL [7]

ETUDE [7]

FOETUS [7]

MATERNITE [7]

METHODE D'AVORTEMENT [7]

PUBERTE [7]

SUIVI GYNECOLOGIQUE [7]

ADOLESCENT [6]

ALCOOL [6]

ASPECT MEDICAL [6]

COMPORTEMENT À RISQUE [6]

DROGUE [6]

ENFANT [6]

GROSSESSE EXTRA-UTERINE [6]

INFORMATION [6]

PROFESSIONNEL DE LA SANTE [6]

SANTE SEXUELLE ET REPRODUCTIVE [6]

SOCIETE [6]

STERILISATION VOLONTAIRE FEMININE [6]

TEMOIGNAGE [6]

ÂGE [5]

ASPECT SOCIOLOGIQUE [5]

BIOETHIQUE [5]

CENTRE DE PLANIFICATION [5]

CONDITION FEMININE [5]

CONTRE-INDICATION [5]

DEMOGRAPHIE [5]

DESIR D'ENFANT [5]

DISPOSITIF INTRA-UTERIN HORMONAL [5]

FEMME DE PLUS DE 50 ANS [5]

IMPLANT CONTRACEPTIF [5]

JEUNE FEMME [5]

JEUNESSE [5]

MALADIE [5]

OBSERVANCE [5]

OPPOSITION [5]

OVAIRE [5]

PAYS EN VOIE DE DEVELOPPEMENT [5]

PREMIERE RELATION SEXUELLE [5]

RELATIONS PARENT-ENFANT [5]

RISQUE SEXUEL [5]

ROYAUME UNI [5]

J Plus

0
Z