m

Documents  PRUVOST Geneviève | enregistrements trouvés : 3

O
     

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 183 p.
Cote : 202 LAR

Cet essai envisage le patriarcat comme une «mégacivilisation» confondue avec l'ordre du monde. Par une prodigieuse opération de propagande menée sous l'égide d'institutions taillées pour le servir (la religion, la famille, la propriété), il a longtemps imposé sa conception de la vie, de la mort, de l'art. La littérature a largement contribué à accréditer l'idéologie qui le structure. Après tout, elle est partie prenante de la «civilisation du Livre»! Cette civilisation de la domination (du chef sur tous, des hommes sur les femmes, des adultes sur les enfants, des humains sur les animaux) se prétendait éternelle, et elle se sait aujourd'hui menacée de disparition. Pour la voir en future Atlantide, il faut, imitant Anne Larue, ôter les lunettes qui donnent au réel l'apparence de la nécessité et observer les choses telles que nous les vivons. L'exercice passe par une relecture décapante des best-sellers patriarcaux du passé (L'épopée de Gilgamesh, l'Iliade, le Code de Hammurabi), assortie d'un examen panoramique des comics américains, de la littérature contre-utopique et de la science-fiction.
Cet essai envisage le patriarcat comme une «mégacivilisation» confondue avec l'ordre du monde. Par une prodigieuse opération de propagande menée sous l'égide d'institutions taillées pour le servir (la religion, la famille, la propriété), il a longtemps imposé sa conception de la vie, de la mort, de l'art. La littérature a largement contribué à accréditer l'idéologie qui le structure. Après tout, elle est partie prenante de la «civilisation du ...

PATRIARCAT ; HISTOIRE ; CONDITION FEMININE ; FEMINISME ; IMAGE DE L'HOMME ; FRANCE ; GENRE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 441 p.
Cote : 230 CAR

Tueuses, ogresses, sorcières, pédophiles, hystériques, criminelles, délinquantes, furies, terroristes, kamikazes, cheffes de gang, lécheuses de guillotine, soldates, policières, diablesses, révolutionnaires, harpies, émeutières, pétroleuses, viragos, guerrières, Amazones, boxeuses, génocidaires, maricides... Qu'y a-t-il de commun entre toutes ces figures ? Pour le comprendre, il importe d'exhumer, de dénaturaliser, d'historiciser et de politiser la violence des femmes. Telle est l'ambition de cet ouvrage qui propose une approche pluridisciplinaire sur un sujet trop longtemps ignoré des sciences sociales.
Cette somme inédite, réunissant des études historiques, anthropologiques, sociologiques, linguistiques et littéraires, révèle combien la violence des femmes est au coeur d'enjeux d'ordre à la fois politique et épistémologique. Penser la violence des femmes, c'est en faire un véritable levier pour considérer autrement la différence des sexes, la violence et, par-delà, l'ordre social.
Tueuses, ogresses, sorcières, pédophiles, hystériques, criminelles, délinquantes, furies, terroristes, kamikazes, cheffes de gang, lécheuses de guillotine, soldates, policières, diablesses, révolutionnaires, harpies, émeutières, pétroleuses, viragos, guerrières, Amazones, boxeuses, génocidaires, maricides... Qu'y a-t-il de commun entre toutes ces figures ? Pour le comprendre, il importe d'exhumer, de dénaturaliser, d'historiciser et de politiser ...

FEMME VIOLENTE ; HISTOIRE ; ASPECT SOCIO-CULTUREL ; GENRE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
2y

- n° 42 - 264 p.
Cote : P 252

En pénétrant des espaces de travail traditionnellement dévolus à l’autre sexe, femmes et hommes bousculent-ils/elles les définitions genrées de la corporéité au travail ? Pas de réponse univoque à cette question, les dynamiques novatrices se combinant aux ambivalences féminines, aux résistances masculines, aux rappels à l’ordre normatifs de l’entourage.



GENRE ; CORPS ; MIXITE ; SPORT ; FEMME ; VETEMENT

... Lire [+]

Z