m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK

Documents  ETORE Jeanne | enregistrements trouvés : 4

O
     

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 379 p.
Cote : 421 MIL

Analyse des méfaits d'une éducation violente dans le développement psychologique de l'enfant et des conséquences de ces mauvais traitements à l'âge adulte, l'ancien enfant maltraité reproduisant les schémas qui ont construit son identité. Illustrée de textes des XVIIIe et XIXe siècles et des portraits de Christiane F., droguée et prostituée, d'un infanticide allemand et d'A. Hitler.

VIOLENCES FAITES AUX ENFANTS ; VIOLENCE FAMILIALE ; PSYCHOLOGIE ; EDUCATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V

- 246 p.
Cote : 421 MIL

Alice Miller dit :
"Il n'est pas vrai que le mal, la destruction, la perversion fassent nécessairemnt partie de l'existence humaine, même si on le répète sans arrêt.
Mais il est vrai que le mal se reproduit sans cesse, et qu'il engendre pour des millions d'êtres humains un océan de souffrance qui pourrait aussi être évité.
Lorsque sera levée l'ignorance résultant des, refoulements de l'enfance, et que l'humanité sera réveillée, cette production du mal pourra prendre fin."

Mais comment lever cette ignorance, comment accèder, chez l'adulte, à, l'enfant blessé en lui, sans bloquer sa parole par les exigences morales ou les visées éducatrices dont la psychanalyse est restée prisonnière ?
Après avoir examiné, en professionnelle avertie, l'éventail des thérapies existantes, Alice Miller a fini par trouver ce qu'elle cherchait dans la méthode mise au point par un thérapeute suisse : Grâce à elle, (et d'autres aussi), et avec l'aide d'un "témoin lucide", tout être humain peut, s'il le veut et selon ses possibilités, ressentir en lui l'enfant réduit au silence, lui permettant enfin d'accèder à la parole et de se libèrer des conséquences des blessures qu'il a subies jadis.


Alice Miller dit :
"Il n'est pas vrai que le mal, la destruction, la perversion fassent nécessairemnt partie de l'existence humaine, même si on le répète sans arrêt.
Mais il est vrai que le mal se reproduit sans cesse, et qu'il engendre pour des millions d'êtres humains un océan de souffrance qui pourrait aussi être évité.
Lorsque sera levée l'ignorance résultant des, refoulements de l'enfance, et que l'humanité sera réveillée, cette production ...

ENFANT ; VIOLENCES FAITES AUX ENFANTS ; THERAPIE ; PSYCHANALYSE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V

- 380 p.
Cote : 422.1 MIL

Enfants humiliés, enfants maltraités, enfants ignorés dans la vérité de leurs sentiments et de leurs besoins, par des adultes qui, trop souvent, ne s’en rendent même pas compte : notre société, en dépit des apparences, ne respecte pas les enfants. Depuis l’aube des temps, l’enfant, bouc émissaire, a toujours été utilisé par l’adulte pour se décharger de ses propres tensions ou poour satisfaire ses propres désirs -sexuels, entre autres ; et il sera beaucoup question, ici, des abus les mieux cachés dont les enfants sont victimes bien plus fréquemment qu’on ne le croit.

Cette attitude scandaleuse - l’abus du pouvoir de l’adulte sur l’enfant- est considérée comme normale et juste, et perpétuée par la société toute entière. Et les psychanalystes eux-mêmes, lorsque la souffrance amènera celui ou celle qui a été un enfant meurtri à chercher auprès d’eux un soutien, ne sauront que le culpabiliser -puisque Freud, après avoir tout d’abord reconnu la réalité des traumatismes sexuels subis dans l’enfance, a fait machine arrière en inventant une théorie qui, elle, innocenterait les parents.

Un livre sur le refoulement -ses raisons et ses effets- et en même temps sur la solitude émotionnelle de l’enfant dans notre société arrogante et hypocrite. Un livre foisonnant d’exemples, puisés aussi bien dans la pratique analytique que dans la littérature : chez Baudelaire, Flaubert, Kafka surtout -un long chapitre, saisissant, analyse la façon dont l’univers kafkaien traduit la solitude, la détresse, l’incompréhension du petit enfant. Un livre sensible et rigoureux, à lire et à faire lire pour que les souffrances de l’enfant soient enfin reconnues, et pour que la psychanalyse, grâce au respect du thérapeute pour son patient, à son refus de s’ériger en juge, puisse devenir l’instrument de libération qu’elle a toujours voulu être.
Enfants humiliés, enfants maltraités, enfants ignorés dans la vérité de leurs sentiments et de leurs besoins, par des adultes qui, trop souvent, ne s’en rendent même pas compte : notre société, en dépit des apparences, ne respecte pas les enfants. Depuis l’aube des temps, l’enfant, bouc émissaire, a toujours été utilisé par l’adulte pour se décharger de ses propres tensions ou poour satisfaire ses propres désirs -sexuels, entre autres ; et il ...

VIOLENCES FAITES AUX ENFANTS ; VIOLENCE SEXUELLE ; INCESTE ; VIOLENCE FAMILIALE ; VIOLENCE PHYSIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Z