m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK

Documents  ROY Delphine | enregistrements trouvés : 3

O
     

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 0 - n° 15 - p. 101-119
Cote : P 256

Loin d’être fondus en un unique « budget du ménage », l’argent de l’homme et celui de la femme restent, dans un couple, différenciés. Une analyse élémentaire des données de l’enquête « Budget des Familles » de l’Insee indique que l’argent des deux conjoints ne sert pas toujours à la même chose : certains postes de dépenses sont clairement sexués. D’un point de vue ethnographique, on observe que l’ampleur et les modalités de la mise en commun des ressources au sein du couple ne vont pas de soi. Le domaine du budget collectif est plus ou moins étendu, et sa négociation explicite, pas toujours possible ni souhaitée. Enfin, dans le cas où la femme gagne moins que l’homme et où il n’y a pas de compte commun, on constate que tous les ménages rencontrés procèdent d’une façon totalement opposée à la notion de « salaire d’appoint » : c’est le « petit » salaire de la femme qui constitue la base de l’argent collectif.
Loin d’être fondus en un unique « budget du ménage », l’argent de l’homme et celui de la femme restent, dans un couple, différenciés. Une analyse élémentaire des données de l’enquête « Budget des Familles » de l’Insee indique que l’argent des deux conjoints ne sert pas toujours à la même chose : certains postes de dépenses sont clairement sexués. D’un point de vue ethnographique, on observe que l’ampleur et les modalités de la mise en commun des ...

ARGENT ; COUPLE ; FRANCE ; EGALITE SALARIALE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 153 - p. 8-10
Cote : P 87

L’enquête Emploi du temps (EDT), dans sa version 1998-1999, a été élaborée par l’Insee avec la collaboration scientifique et financière de la Dares et du Commissariat général du Plan. Quatrième d’une série initiée en 1967 (1), cette enquête s’appuie sur une méthode de collecte originale : les personnes interrogées ont décrit dans un carnet ce qu’elles ont fait au cours des 24 heures d’une de leurs journées décomposée en périodes de 10 minutes (2). Ces activités ont été ensuite codées dans une nomenclature détaillée en 199 postes. Au niveau le plus agrégé, on distingue « quatre temps [qui] viennent scander la journée des Français » (Dumontier et Pan Khé Shon, 1999) : le temps « physiologique » consacré à dormir, se laver, manger, etc. ; le temps de travail professionnel ou d’études ; celui consacré aux travaux domestiques tels que le ménage, la lessive, les courses, etc. ; et le temps des loisirs qui comprend les promenades, la télévision, la pratique d’un sport, lecture, etc. (3). Une mesure précise des activités quotidiennes En prenant le temps comme unité de mesure de toutes les activités des individus, l’enquête permet de les comparer sans privilégier celles d’entre elles qui, plus visibles, plus intenses, ou plus valorisées seraient plus aisément déclarées que les activités, plus quotidiennes et jugées sans intérêt, que l’on aurait tendance à oublier.
L’enquête Emploi du temps (EDT), dans sa version 1998-1999, a été élaborée par l’Insee avec la collaboration scientifique et financière de la Dares et du Commissariat général du Plan. Quatrième d’une série initiée en 1967 (1), cette enquête s’appuie sur une méthode de collecte originale : les personnes interrogées ont décrit dans un carnet ce qu’elles ont fait au cours des 24 heures d’une de leurs journées décomposée en périodes de 10 minutes ...

ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE ; TRAVAIL ; TEMPS PARENTAL ; TRAVAIL DOMESTIQUE ; SPORT & LOISIRS ; ROLE FEMININ-MASCULIN ; FRANCE ; TEMPS LIBRE ; CONDITION FEMININE ; EGALITE FEMME HOMME

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 0 - n° 153 - 152 p.
Cote : P 87

La question de la pluralité des « temps sociaux » est une vieille question. Les activités humaines se déploient dans des cadres, des structures, des milieux de vie dont les logiques propres consomment ou organisent la temporalité selon des rythmes et des contraintes tendanciellement spécifiques. Qu'en est-il alors de l'exigence de vivre « une » vie à travers ces temporalités partiellement incommensurables ? Cette contribution exprime l'idée qu'il faut reposer cette question du défi éminemment problématique de la mise en concordance des temporalités à partir d'un regard neuf posé sur cette activité humaine transversale qu'est l'activité industrieuse: si on reproblématise celle-ci comme une énigme, un travail d'arbitrages largement inapparent au sein d'une durée appelée ici «ergologique», alors le problème de la «concordance des temps », notamment entre ce pôle de travail et les deux autres pôles majeurs de nos sociétés modernes, le marché et le politique, se trouve déplacé et reposé autrement. Mais les trois pôles de nos sociétés modernes sont à la fois demandeurs, déterminants de et déterminés par cette forme de travail particulière qu'est le travail scientifique: comment les trois « temps valeurs » évoqués dans les parties trois à cinq de ce texte ont-ils une détermination sur le temps de la production scientifique sans que celui-ci n'en perde pour autant une dimension propre de maturation? C'est en intégrant toutes ces dimensions que le problème de la concordance-discordance des temps sociaux nous paraît devoir être posé.
La question de la pluralité des « temps sociaux » est une vieille question. Les activités humaines se déploient dans des cadres, des structures, des milieux de vie dont les logiques propres consomment ou organisent la temporalité selon des rythmes et des contraintes tendanciellement spécifiques. Qu'en est-il alors de l'exigence de vivre « une » vie à travers ces temporalités partiellement incommensurables ? Cette contribution exprime l'idée ...

TEMPS LIBRE ; TRAVAIL ; ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE ; ENFANT ; DÉVELOPPEMENT DE L'ENFANT ; ADOLESCENCE ; PERSONNE ÂGEE ; TEMPS PARENTAL ; INTERNET ; POLITIQUE SOCIALE ; ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ; EGALITE FEMME HOMME ; PARENTALITE ; FRANCE ; ITALIE ; ALLEMAGNE ; JAPON ; EUROPE ; MILIEU URBAIN

... Lire [+]

Z