m

Documents  ANUS | enregistrements trouvés : 3

O
     

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 0 - n° 45 - p. 53-59
Cote : P 200

Le petit trou n’essuie que mépris, déni ou raillerie. En attestent les réactions mi-gênées, mi-hilares de ceux à qui on a causé lorsqu’on a planché sur le sujet. Les uns ont ri jaune, les autres ont pris peur, certains même nous ont pris pour des détraqués, et personne, jamais, n’a pris l’anus au sérieux. La simple évocation du fion provoque instantanément une ambiance cour de récré. Rien moins que frivole, pourtant, le " trente-six plis ". Comment peut-on croire qu’il n’ait rien de valable à dire alors qu’il est la base des insultes les plus fleuries de notre répertoire ? Prenez " enculé ", par exemple. Alors qu’on sait depuis belle lurette que tout un chacun peut jouir par le cul (et n’est-ce pas là l’égalité véritable ?), celui qui nous souhaite le pire nous condamne à nous faire embrocher la rondelle. " J’te la mets bien profond ", dit-on aussi quand on est poli. Mais, enfin, pourquoi veut-on toujours y enfoncer quelque chose ? C’est sans doute pour ça que le fondement vit à l’abri de nos fesses dodues : on en a après lui. Et elle est bien là, toute la schizophrénie de cette mal-aimée porte de derrière. La zone desti- née à l’évacuation des déchets est potentiellement érogène, mais son accès relève du rapport de domination, considéré comme un délit ou un péché selon le lieu et l’époque. À croire qu’entrer par la sortie de secours ne peut se faire que dans un rapport de force.
Le petit trou n’essuie que mépris, déni ou raillerie. En attestent les réactions mi-gênées, mi-hilares de ceux à qui on a causé lorsqu’on a planché sur le sujet. Les uns ont ri jaune, les autres ont pris peur, certains même nous ont pris pour des détraqués, et personne, jamais, n’a pris l’anus au sérieux. La simple évocation du fion provoque instantanément une ambiance cour de récré. Rien moins que frivole, pourtant, le " trente-six plis ". ...

ANUS ; CORPS ; PORNOGRAPHIE ; IMAGE DU CORPS ; PRATIQUE SEXUELLE ; SEXUALITE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 45 - p. 14-15
Cote : P 248

Les verrues des organes génitaux et de l'anus sont la plus courante des maladies sexuellement transmissibles virales. Elles sont dues aux papillomavirus (PVH). Ces verrues peuvent se multiplier et exceptionnellement provoquer un cancer (du col de l'utérus, de l'anus, du sexe...) Pour cette raison, un dépistage régulier et un suivi médical rapproché sont importants.

SUIVI GYNECOLOGIQUE ; FEMME ; INFECTION SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLE ; RISQUE ; FRANCE ; ANUS

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

L'appareil génital féminin. | Inconnu 1992

Matériel pédagogique

UV


Cote : M 0074 FEM

Planche anatomique unique, avec plusieurs vues de face, en coupe latérale, vue détaillée des ovaires, de la paroi de l'utérus, des trompes, de l'ovulation ou encore le sexe féminin (vulve, vagin, clitoris, périnée, anus, ) vu d'en coupe et en contre plongée.

FEMME ; ANATOMIE ; VAGIN ; VULVE ; ORGANES SEXUELS FEMININS ; CLITORIS ; OVULATION ; UTERUS ; OVAIRE ; ANUS

... Lire [+]

Filtrer

Type
Date de parution
Date d'indexation

0

Dossiers

 
Z