m

Documents  VERGES Françoise | enregistrements trouvés : 3

O
     

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V

- 142 p.
Cote : 201 VER

Traquée par les féministes et la gauche, la pensée décoloniale est considérée comme funeste pour le vivre ensemble. L'auteure se situe ici du point de vue des femmes racisées, celles qui, travailleuses domestiques, nettoient le monde. Elle montre que le féminisme décolonial révèle les impensés de la bonne conscience blanche et dénonce un capitalisme à la fois racial et patriarcal.

FEMINISME ; RACISME ; POPULISME ; DECOLONISATION ; TRAVAIL DOMESTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 229 p.
Cote : 211 VER

Dans les années 1960-1970, l'État français encourage l'avortement et la contraception dans les départements d'outre-mer alors même qu'il les interdit et les criminalise en France métropolitaine. Comment expliquer de telles disparités ? Partant du cas emblématique de La Réunion où, en juin 1970, des milliers d'avortements et de stérilisations sans consentement pratiqués par des médecins blancs sont rendus publics, Françoise Vergès retrace la politique de gestion du ventre des femmes, stigmatisées en raison de la couleur de leur peau. Dès 1945, invoquant la "surpopulation"de ses anciennes colonies, l'État français prône le contrôle des naissances et l'organisation de l'émigration ; une politique qui le conduit à reconfigurer à plusieurs reprises l'espace de la République, provoquant un repli progressif sur l'Hexagone au détriment des outre-mer, où les abus se multiplient. Françoise Vergès s'interroge sur les causes et les conséquences de ces reconfigurations et sur la marginalisation de la question raciale et coloniale par les mouvements féministes actifs en métropole, en particulier le MLF. En s'appuyant sur les notions de genre, de race, de classe dans une ère postcoloniale, l'auteure entend faire la lumière sur l'histoire mutilée de ces femmes, héritée d'un système esclavagiste, colonialiste et capitaliste encore largement ignoré aujourd'hui.
Dans les années 1960-1970, l'État français encourage l'avortement et la contraception dans les départements d'outre-mer alors même qu'il les interdit et les criminalise en France métropolitaine. Comment expliquer de telles disparités ? Partant du cas emblématique de La Réunion où, en juin 1970, des milliers d'avortements et de stérilisations sans consentement pratiqués par des médecins blancs sont rendus publics, Françoise Vergès retrace la ...

CONTRACEPTION ; AVORTEMENT ; DROM ; ANNÉES 60 ; ANNÉES 70 ; POLITIQUE FAMILIALE ; MOUVEMENTS DE LIBERATION DES FEMMES ; REUNION (ILE) ; HISTOIRE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 175 p.
Cote : 536 THU

"Pourquoi continuons-nous à penser qu'il y aurait des cultures supérieures à d'autres ? Pourquoi nous obstinons-nous à enfermer l'Autre en privilégiant une des composantes de son identité, en disant qu'il est "noir", qu'il est "blanc", qu'il est "musulman", qu'il est "juif", qu'il est "homosexuel" ou que "c'est une femme" ? Pourquoi les pauvres sont-ils toujours les plus stigmatisés ?"

Après Mes étoiles noires, Lilian Thuram continue son travail pédagogique et militant pour une société métissée, plurielle, riche de ses différences. Il convie autour de lui intellectuels et artistes qui se retrouvent dans son combat : Odon Vallet sur les religions, Henriette Walter sur le métissage linguistique, Yves Coppens sur les origines de la pluralité, Françoise Hériter sur l’inégalité homme-femme… Un livre utile, passionnant et fédérateur !
"Pourquoi continuons-nous à penser qu'il y aurait des cultures supérieures à d'autres ? Pourquoi nous obstinons-nous à enfermer l'Autre en privilégiant une des composantes de son identité, en disant qu'il est "noir", qu'il est "blanc", qu'il est "musulman", qu'il est "juif", qu'il est "homosexuel" ou que "c'est une femme" ? Pourquoi les pauvres sont-ils toujours les plus stigmatisés ?"

Après Mes étoiles noires, Lilian Thuram continue son ...

EGALITE FEMME HOMME ; DISCRIMINATION ; RACISME ; HOMOPHOBIE ; SEXISME ; RELIGION ; ANTISEMITISME ; PRECARITE ; ÂGE

... Lire [+]

Z