m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK

Documents  QUEMENER Nelly | enregistrements trouvés : 2

O
     

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 114 p.
Cote : 102 QUE

« Banalisation de la pornographie », « hypersexualisation », « porno-chic », autant de termes couramment mobilisés pour décrire une visibilité croissante de la sexualité dans la sphère publique. S'il est dès la fin du 19e siècle question de « marée pornographique » et de « masses gangrénées », il semble bien y avoir une spécificité du moment contemporain, avec l'avènement de pratiques numériques d'auto-représentation de l'intimité, les nouvelles possibilités de sociabilité sexuelle sur des sites de réseaux sociaux, l'utilisation de la sexualité à des fins marketing ou l'accessibilité accrue des images pornographiques. Au travers de contributions portant sur la médiation technique et la représentation médiatique de sexualités historiquement marginalisées, ce numéro de Poli (Politique de l'image) interroge la conflictualité politique qui traverse les processus de privatisation et de publicisation de la sexualité. Les contributions mobilisent les outils des théories queer et des Porn Studies pour étudier des objets aussi différents que les porn tubes, les séries télévisées, la drague gay en ligne ou les manuels féministes d'éducation sexuelle. Ce numéro est une invitation à repenser sur des bases critiques et non-moralistes la question de la sexualisation de la sphère publique.
« Banalisation de la pornographie », « hypersexualisation », « porno-chic », autant de termes couramment mobilisés pour décrire une visibilité croissante de la sexualité dans la sphère publique. S'il est dès la fin du 19e siècle question de « marée pornographique » et de « masses gangrénées », il semble bien y avoir une spécificité du moment contemporain, avec l'avènement de pratiques numériques d'auto-représentation de l'intimité, les nouvelles ...

SEXUALITE ; ESPACE PUBLIC ; PORNOGRAPHIE ; SEXUALISATION ; MEDIA ; PUBLICITE ; RESEAUX SOCIAUX ; INTERNET ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 206 p.
Cote : 250 QUE

La France aime rire et ne s’en prive pas. Les humoristes ont conquis tous les fronts médiatiques, des matinales d’information aux émissions télévisées de prime time, sans compter les grandes scènes de spectacle. De la bouffonnerie d’un Coluche à l’incarnation du garçon arabe par Jamel Debbouze, en passant par les parodies féminines de Florence Foresti, les humoristes sont devenus des acteurs majeurs du débat public. Le rire dit bien plus qu’il n’en a l’air, il devient une arme politique et le moyen d’une lutte pour l’hégémonie. Son analyse rend compte des conflits de définition autour des problèmes publics et des identités. Les années 2000 marquent une véritable rupture : des humoristes femmes et/ou issus de minorités ethniques ou raciales s’emparent de l’humour et de sa force subversive. Ils cherchent à dénoncer les enfermements du système binaire masculin/féminin et les exclusions du modèle républicain. Dès lors, la télévision devient la scène d’expression et de représentation de groupes sociaux minoritaires. Loin de l’image conservatrice de ce média, les thématiques de la race et du genre s’invitent sur le terrain privilégié de la culture populaire. En retraçant trente ans d’humour à la télévision, cet ouvrage dessine une société française en pleine transformation, traversée par la montée de l’individualisme, les questions d’identité et de différence.
La France aime rire et ne s’en prive pas. Les humoristes ont conquis tous les fronts médiatiques, des matinales d’information aux émissions télévisées de prime time, sans compter les grandes scènes de spectacle. De la bouffonnerie d’un Coluche à l’incarnation du garçon arabe par Jamel Debbouze, en passant par les parodies féminines de Florence Foresti, les humoristes sont devenus des acteurs majeurs du débat public. Le rire dit bien plus qu’il ...

HUMOUR ; FEMME ; CREATION ARTISTIQUE ; FRANCE ; PERSONNE ISSUE DE L'IMMIGRATION ; GENRE ; HISTOIRE

... Lire [+]

Z