m

Documents  INCLUSION | enregistrements trouvés : 8

O
     

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

Intervention de Lydie Porée, le 6 avril 2018 au Congrès de médecine générale qui se tenait à Paris, lors d'une session intitulée " Existe t-il une spécificité du soin pour les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, trans et intersexes (LGBTI) ? ". 4 intervenant.es à cette table ronde :
• EGaLe-MG. Etat des lieux des difficultés rencontrées par les homosexuels face à leurs spécificités de santé en médecine générale en France.
Thibaut JEDRZEJEWSKI , Médecin généraliste, Paris (75)
• Les hommes gais et bisexuels face au VIH : affronter la discrimination pour mettre fin au sida et au stigma.
Eve PLENEL, Coordinatrice " Vers Paris sans sida " , Paris (75)
• Comment promouvoir un accueil médical respectueux des personnes LGBT ? : l'exemple des consultations en santé sexuelle du Planning familial d'Ille-et-Vilaine.
Lydie POREE , Présidente de l’association Planning familial d’Ille-et-Vilaine (35)
• De l’accompagnement de la transidentité à la Maison dispersée de santé : possibilité d’intervention avec patient expert, orthophoniste, kinésithérapeute et infirmier.
Bertrand RIFF, Médecin généraliste, Président du COREVIH Nord Pas-de-Calais, Maison dispersée de santé, Lille (59)
Intervention de Lydie Porée, le 6 avril 2018 au Congrès de médecine générale qui se tenait à Paris, lors d'une session intitulée " Existe t-il une spécificité du soin pour les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, trans et intersexes (LGBTI) ? ". 4 intervenant.es à cette table ronde :
• EGaLe-MG. Etat des lieux des difficultés rencontrées par les homosexuels face à leurs spécificités de santé en médecine générale en France.
Thibaut J...

INCLUSION ; LGBT ; ACCUEIL

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
2y

- 37 p.
Cote : 323 SEL

Ce guide invite les activistes et bailleurs de fonds progressistes à placer le thème " famille " au cœur de leurs stratégies, de leurs discours et de leurs actions. Au lieu de répondre aux arguments anti-égalité axés sur un modèle familial supposément idéal ou intemporel (selon lesquels " la famille " serait nécessairement hétérosexuelle, blanche, religieuse, mariée, avec des enfants), ce guide suggère qu’il est temps pour les activistes progressistes de parler de leurs familles et de leur vision de la famille. Cette approche sera plus fructueuse que de parler seulement de droits humains à respecter : dans l’esprit public, " les droits " ne concerne que les minorités tandis que " la famille " concerne tout le monde.
Résumé en français.
Ce guide invite les activistes et bailleurs de fonds progressistes à placer le thème " famille " au cœur de leurs stratégies, de leurs discours et de leurs actions. Au lieu de répondre aux arguments anti-égalité axés sur un modèle familial supposément idéal ou intemporel (selon lesquels " la famille " serait nécessairement hétérosexuelle, blanche, religieuse, mariée, avec des enfants), ce guide suggère qu’il est temps pour les activistes ...

FAMILLE ; PLAIDOYER ; ASPECT POLITIQUE ; GUIDE ; DROITS HUMAINS ; INCLUSION ; LGBT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 44 p.
Cote : 108 KIT w

Alors que près d’un million d’élèves peut être concerné directement ou indirectement par l’homophobie et la transphobie, les enseignant-e-s et les professionnel-le-s de l’éducation restent trop souvent démuni-e-s pour aborder cette question. Face à cette situation, SOS homophobie a réalisé ce kit pédagogique avec l’ambition, dans les collèges et les lycées, de donner à chacun-e les outils nécessaires pour faire face aux violences dont sont victimes les jeunes lesbiennes, gays, bi-e-s et trans (LGBT) et de sensibiliser les plus jeunes à la lutte contre les LGBTphobies. La publication de ce kit sera suivie de la mise en ligne sur le site internet de SOS homophobie (www.sos-homophobie.org) de propositions de séquences pédagogiques dans différentes disciplines. Nous avons ainsi le souci de permettre aux jeunes LGBT, aux enfants de couples homoparentaux de trouver toute leur place à l’École et de réussir leur scolarité. A l’image de la lutte contre le sexisme, le racisme, l’antisémitisme et contre toutes les formes de discriminations, les actions menées contre les LGBTphobies participent à la construction d’une société plus respectueuse, plus ouverte et plus inclusive.
Alors que près d’un million d’élèves peut être concerné directement ou indirectement par l’homophobie et la transphobie, les enseignant-e-s et les professionnel-le-s de l’éducation restent trop souvent démuni-e-s pour aborder cette question. Face à cette situation, SOS homophobie a réalisé ce kit pédagogique avec l’ambition, dans les collèges et les lycées, de donner à chacun-e les outils nécessaires pour faire face aux violences dont sont ...

PREVENTION ; HOMOPHOBIE ; LESBOPHOBIE ; COLLEGE ; LYCEE ; FRANCE ; INCLUSION ; OUTIL PEDAGOGIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 38 p.
Cote : 108 GUI w

Le Guide des pratiques d’ouverture à la diversité sexuelle et de genre en milieu collégial et universitaire dresse un portrait des mesures qui peuvent être instaurées, avec profit, dans les collèges et les universités en vue de réduire les manifestations d’homophobie. Le but est de créer un climat accueillant et sécuritaire qui facilite le cheminement scolaire de tous les étudiants.es. Ce guide se veut concret : il met l’accent sur les pratiques déjà mises en place dans certains établissements d’enseignement supérieur du Québec. Ce guide s’adresse principalement aux intervenant.e.s de première ligne et aux gestionnaires des affaires étudiantes des collèges et des services aux étudiant.e.s des universités. L’idée de sa conception provient d’un constat : à l’heure actuelle, les publications qui traitent de l’homophobie s’intéressent en grande majorité aux interventions qui ont lieu dans les cours, et très peu d’entre elles abordent la question des bonnes pratiques adoptées à l’extérieur de la classe. Ce guide est un outil pour répondre à ce besoin spécifique3. Ce document pourra également intéresser le personnel enseignant, le personnel de l’administration, les étudiant.e.s, les parents, ainsi que tous les acteurs du milieu de l’éducation supérieure.
Le Guide des pratiques d’ouverture à la diversité sexuelle et de genre en milieu collégial et universitaire dresse un portrait des mesures qui peuvent être instaurées, avec profit, dans les collèges et les universités en vue de réduire les manifestations d’homophobie. Le but est de créer un climat accueillant et sécuritaire qui facilite le cheminement scolaire de tous les étudiants.es. Ce guide se veut concret : il met l’accent sur les pratiques ...

INCLUSION ; HOMOSEXUALITE ; ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ; QUEBEC ; GENRE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 215 p.
Cote : 216 SEN

Que disent les usages contemporains de la parité et de la diversité, ainsi que les controverses sur la prétendue théorie du genre, du principe d'égalité à la française ? En quoi permettent-ils de comprendre la persistance des inégalités sociales et économiques malgré l'égalité proclamée dans le droit ? L'analyse croisée de rapports, de discours, de données quantitatives et d'enquêtes qualitatives montre qu'en transformant les facteurs d'exclusion puis de discrimination en facteurs d'inclusion, la promotion de la parité et de la diversité porte une égalité sous conditions de performance de la différence. Les politiques d'inclusion au nom de la richesse des différences ne remettent en effet pas en cause le rôle central que joue la complémentarité sexuée et racialisée dans l’ordre politique. Elles l’utilisent au contraire comme une justification et une condition. En se réappropriant les approches critiques, en particulier féministes et postcoloniales, ces politiques contribuent au tournant néolibéral, allant jusqu'à marchandiser le principe d'égalité. Afin que l’égalité retrouve une épaisseur politique, n’est-il pas temps de dénoncer cette ruse de la raison néolibérale qui consiste à la paralyser, voire à l’empoisonner, en l’exaltant ?
Que disent les usages contemporains de la parité et de la diversité, ainsi que les controverses sur la prétendue théorie du genre, du principe d'égalité à la française ? En quoi permettent-ils de comprendre la persistance des inégalités sociales et économiques malgré l'égalité proclamée dans le droit ? L'analyse croisée de rapports, de discours, de données quantitatives et d'enquêtes qualitatives montre qu'en transformant les facteurs d...

EGALITE FEMME HOMME ; GENRE ; PARITE ; FRANCE ; DISCRIMINATION ; INCLUSION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 53 p.
Cote : 504 ACC

Les aides, analyses ou revendications portées par les associations féministes ne prennent pas toujours en compte les difficultés rencontrées par les personnes en situation de handicap. Qu’il s’agisse de leur engagement au sein de ces structures ou d’autres actions, elles se heurtent aux nombreux obstacles liés au manque d’accessibilité. Une attention particulière doit être prêtée aux femmes handicapées qui subissent à la fois la domination masculine et les discriminations liées aux situations de handicap. Parce que les discriminations se cumulent, trouver un emploi, participer à la vie publique, lutter contre les violences masculines…devient plus difficile encore.À travers des fiches pratiques et un éclairage pédagogique sur les handicaps, ce guide accompagnera toutes les associations féministes (et les autres !) dans leurs démarches d’inclusion des personnes handicapées.
Les aides, analyses ou revendications portées par les associations féministes ne prennent pas toujours en compte les difficultés rencontrées par les personnes en situation de handicap. Qu’il s’agisse de leur engagement au sein de ces structures ou d’autres actions, elles se heurtent aux nombreux obstacles liés au manque d’accessibilité. Une attention particulière doit être prêtée aux femmes handicapées qui subissent à la fois la domination ...

HANDICAP ; FEMME ; INCLUSION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH


Cote : 108 BAR w

Ce manuel est une version révisée de Poser les bonnes questions : parler de l’orientation et de l’identité sexuelles lors d’une évaluation liée aux problèmes d’alcoolisme et de toxicomanie. Nous avons étoffé la précédente version pour inclure les problèmes de santé mentale dans les questions d’évaluation. Les problèmes de toxicomanie et de santé mentale peuvent avoir un lien avec l’orientation ou l’identité sexuelles, et plus particulièrement avec l’oppression sociale qui les accompagne. Pour fournir un traitement efficace, les thérapeutes et les conseillers doivent être conscients de ce lien. Ce manuel aidera les thérapeutes et les conseillers à instaurer un climat de confiance dans lequel les clients gays, les clientes lesbiennes, les clients bisexuels, transgenderistes, transsexuels, bispirituels, intersexuels, et queers (LGBTTBIQ) pourront sans crainte affirmer leur identité. Grâce à cette confiance, les thérapeutes et conseillers pourront :
· évaluer au mieux les besoins spécifiques des clients LGBTTBIQ ;
· engager ces clients dans un processus de traitement positif ;
· élaborer des programmes de traitement personnalisés ;
· aiguiller ces clients vers les services les mieux adaptés.
Ce manuel est une version révisée de Poser les bonnes questions : parler de l’orientation et de l’identité sexuelles lors d’une évaluation liée aux problèmes d’alcoolisme et de toxicomanie. Nous avons étoffé la précédente version pour inclure les problèmes de santé mentale dans les questions d’évaluation. Les problèmes de toxicomanie et de santé mentale peuvent avoir un lien avec l’orientation ou l’identité sexuelles, et plus particulièrement ...

ORIENTATION SEXUELLE ; IDENTITÉ SEXUELLE ; INCLUSION ; SANTE MENTALE ; TOXICOMANIE ; COUNSELLING ; CANADA ; CONSEIL CONJUGAL ; GENRE ; SEXUALITE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° 4 - 136 p.
Cote : P 263

Ce 4ème numéro interroge les représentations culturelles et sociales du lesbianisme, à travers ses formes cinématographiques, médiatiques et littéraires. Des écrits de Gertrude Stein aux personnages identifiables comme lesbiens dans Plus Belle la Vie, en passant par la figure de la garçonne, il s’agira de mettre au jour les mises en scène, les mots et les images du lesbianisme, et ce qu’ils sous-tendent. Les identités lesbiennes forment des imaginaires sociaux qui sont autant de ressources à disposition des publics et des lectrices, qui forgent les représentations et auto-représentations de ces dernières. Elles permettent d’interroger la production de normes et de discours qui régulent, mais aussi déplacent les subjectivités lesbiennes. Numéro dirigé par Natacha Chetcuti et Nelly Quemener.
Ce 4ème numéro interroge les représentations culturelles et sociales du lesbianisme, à travers ses formes cinématographiques, médiatiques et littéraires. Des écrits de Gertrude Stein aux personnages identifiables comme lesbiens dans Plus Belle la Vie, en passant par la figure de la garçonne, il s’agira de mettre au jour les mises en scène, les mots et les images du lesbianisme, et ce qu’ils sous-tendent. Les identités lesbiennes forment des ...

HOMOSEXUALITE FEMININE ; LESBOPHOBIE ; INCLUSION ; TELEVISION ; HISTOIRE

... Lire [+]

Z