m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK

Documents  PORTE Emmanuel | enregistrements trouvés : 2

O
     

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- n° 44 - 2 p.
Cote : P w

’éducation populaire en France relève à la fois d’un idéal d’émancipation et de pratiques associatives de formation du citoyen ancrées dans des cadres collectifs. Difficile à définir et dater précisément, elle trouve ses origines dans un long mouvement de réflexion et d’expérimentation autour de l’éducation, du Rapport sur l’instruction publique de Condorcet (1792) en passant par la création de la Ligue de l’enseignement (1866), des premières universités populaires (1890 1910), des Scouts de France (1920) ou par le Front populaire (1936). Deux « invariants » (Richez, 2013) permettent de mieux la cerner : l’accès du plus grand nombre à la culture ; l’accès aux savoirs et à la culture comme condition de l’exercice de la citoyenneté. Ils ont impliqué la mise en oeuvre de pédagogies actives s’appuyant sur les capacités de celui qui apprend : le « sujet apprenant ».
’éducation populaire en France relève à la fois d’un idéal d’émancipation et de pratiques associatives de formation du citoyen ancrées dans des cadres collectifs. Difficile à définir et dater précisément, elle trouve ses origines dans un long mouvement de réflexion et d’expérimentation autour de l’éducation, du Rapport sur l’instruction publique de Condorcet (1792) en passant par la création de la Ligue de l’enseignement (1866), des premières ...

EDUCATION POPULAIRE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 74 p.
Cote : 552 POR w

Ce rapport s’appuie sur une démarche de recherche documentaire, d’entretiens et d’observation. Il pose la première pierre d’un questionnement plus large sur les mutations des pratiques et du système d’acteurs de l’éducation populaire, en évoquant par touches successives quelques aspects de la relation entre éducation populaire et numérique (histoire, pratiques, acteurs, principes, etc.). La relation entre éducation populaire et numérique est complexe. Les pratiques numériques, quand bien même elles sont collectives, ne participent pas toutes de l’éducation populaire. Toutes les pratiques d’éducation populaire usant du numérique ne constituent pas plus une contribution à un projet d’émancipation systématique. L’idée défendue ici revient à dire qu’il existe néanmoins un continuum d’enjeux entre culture, émancipation et technique, dans certaines pratiques développées (hier et aujourd’hui) au sein des réseaux d’éducation populaire et dans certaines pratiques numériques poussées par des collectifs militants tournés vers l’action.
Ce rapport s’appuie sur une démarche de recherche documentaire, d’entretiens et d’observation. Il pose la première pierre d’un questionnement plus large sur les mutations des pratiques et du système d’acteurs de l’éducation populaire, en évoquant par touches successives quelques aspects de la relation entre éducation populaire et numérique (histoire, pratiques, acteurs, principes, etc.). La relation entre éducation populaire et numérique est ...

EDUCATION POPULAIRE ; INTERNET ; MILITANTISME ; FRANCE

... Lire [+]

Filtrer

Type
Date de parution
Auteurs
Descripteurs

Z