m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK

Documents  SEBBANE Nathalie | enregistrements trouvés : 1

O
     

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 206 p.
Cote : 140 BRU

La liberté d’avortement, issue des combats féministes de la deuxième vague dans la plupart des pays occidentaux, est-elle vraiment acquise ? Constitue-t-elle un droit fondamental des femmes ? La réponse est loin de s’imposer en ce début de XXIe siècle. L’élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis et ses conséquences en matière de justice reproductive d’une part, la préparation du référendum amenant l’Irlande à se prononcer massivement en faveur de la légalisation de l’avortement d’autre part, sont venues aiguiser la nécessité de consacrer une étude à ce sujet. Il s’agit alors de prendre la mesure des obstacles qui empêchent les femmes de disposer librement de leur corps, d’en comprendre la nature et d’en analyser les implications sur les plans sociologique et juridique. Les analyses ici réunies sont toutes convergentes. Dans les différentes juridictions étudiées – Espagne, États-Unis, France, Irlande, Italie, Pologne, Royaume-Uni, Europe des droits humains – se découvrent des difficultés pratiques, symboliques et idéologiques communes, y compris dans les pays où l’avortement est autorisé par la loi , en dehors de toute indication médicale. L’ambition de cet ouvrage, dans une perspective résolument internationale, peut finalement se résumer en quelques mots : montrer que l’avortement est loin de se réduire à « une affaire de bonnes femmes », comme le considérait Jacques Chirac, Premier ministre lorsque Simone Veil fit voter la loi sur l’avortement . Cette affaire reste un enjeu éminemment politique, qui a partie liée aux évolutions démocratiques et sociétales propres à chaque pays.
La liberté d’avortement, issue des combats féministes de la deuxième vague dans la plupart des pays occidentaux, est-elle vraiment acquise ? Constitue-t-elle un droit fondamental des femmes ? La réponse est loin de s’imposer en ce début de XXIe siècle. L’élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis et ses conséquences en matière de justice reproductive d’une part, la préparation du référendum amenant l’Irlande à se prononcer ...

AVORTEMENT ; MOUVEMENT ANTICHOIX ; FRANCE ; EUROPE ; ETATS-UNIS ; ESPAGNE ; ITALIE ; POLOGNE ; IRLANDE ; ROYAUME UNI ; ETAT DES LIEUX ; FREIN ; LEGISLATION

... Lire [+]

Z