m

Documents  Reproductive Health Matters | enregistrements trouvés : 345

O

-A +A

P Q

UV

Reproductive Health Matters ; RHM

1 London Bridge street
Londres SE1 9SG
Angleterre

(44-71) 357 0136

(44-71) 357 0137


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- n° 52 - p. 182 - 191
Cote : P 370 w

Israël prend presque totalement en charge le financement de la fécondation in vitro (FIV) pour
toute Israëlienne, quel que soit son état civil ou son orientation sexuelle, jusqu’à ce qu’elle ait deux enfants avec son partenaire actuel. Par conséquent, les Israëliennes sont les plus fortes consommatrices de FIV au monde. Cette étude de
2006 a exploré leurs perceptions de la FIV et leurs expériences, testant des liens possibles de la politique étatique avec les choix et la santé des femmes.
Israël prend presque totalement en charge le financement de la fécondation in vitro (FIV) pour
toute Israëlienne, quel que soit son état civil ou son orientation sexuelle, jusqu’à ce qu’elle ait deux enfants avec son partenaire actuel. Par conséquent, les Israëliennes sont les plus fortes consommatrices de FIV au monde. Cette étude de
2006 a exploré leurs perceptions de la FIV et leurs expériences, testant des liens possibles de la politique ...

PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE ; ISRAEL ; LEGISLATION ; SANTE DES FEMMES

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

vol. 25 - n° 51 - p. 1 - 162
Cote : P 370 w

Each year, the number of people affected by humanitarian emergencies continues to increase, and the contexts become more complex, requiring thoughtful, intentional innovation and the creation of an evidence base that informs programme design, implementation and practice. In 2015, the numbers of people forcibly displaced from their homes hit a record high, with a 75% increase in two decades. It is estimated that around 26 million women and girls of reproductive age are living in emergency situations around the world and face increased threats to their sexual and reproductive health and rights (SRHR), requiring access to quality services.While services such as food aid, shelter, water and sanitation, security and basic health services are crucial in the early stages of a humanitarian crisis, the provision of reproductive health services, has been recognised as an additional priority early in an emergency.
Each year, the number of people affected by humanitarian emergencies continues to increase, and the contexts become more complex, requiring thoughtful, intentional innovation and the creation of an evidence base that informs programme design, implementation and practice. In 2015, the numbers of people forcibly displaced from their homes hit a record high, with a 75% increase in two decades. It is estimated that around 26 million women and girls ...

SANTE SEXUELLE ET REPRODUCTIVE ; MIGRATION ; NEPAL ; SOMALIE ; THAILANDE ; REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ; SOUDAN ; EUROPE ; OUGANDA ; BURKINA FASO ; AVORTEMENT ; VIOLENCE SEXUELLE ; AIDE HUMANITAIRE ; GUERRE ; PROGRAMME D'ACTION ; DROITS SEXUELS ET REPRODUCTIFS

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

vol. 25 - n° 50 - Entier
Cote : P 270 w

Tour d'horizon international sur les droits sexuels et reproductifs des personnes en situation de handicap physique et/ou mental.
Articles:
- Disability is not asexuality: the childbearing experiences and aspirations of women with disability- Zimbabwe. p.10
- Exploring misinformation of family planning practices and methods among deaf people - Ghana. p. 20
- “We do not dare to love”: women with disabilities’ sexual and reproductive health (SRH) and rights - Cambodia. p. 31
- A qualitative study to explore the barriers and enablers for young people with disabilities to access SRH services - Senegal. p. 43
- “Freedom to go where I want”: improving access to SRH for women with disabilities - the Philippines. p. 53
- The sexual and reproductive rights and benefit derived from SRH services of people with physical disabilities: beliefs of non-disabled people - South Africa. p.66
- Female genital mutilation as sexual disability: perceptions of women and their spouses - Akure, Nigeria. p. 80
- The Committee on the Rights of Persons with Disabilities and its take on sexuality. p.92
- Disability rights, reproductive technology, and parenthood: unrealised opportunities. p.104
- Pleasure, sex, prohibition, intellectual disability, and dangerous ideas. p.114
- Young women with disabilities and access to HIV/ AIDS interventions - Uganda; p. 121
- Exploring the SRH issues of visually impaired women - Ghana. p. 128
- The disabled sexual surrogate. p. 134
- Denial of sexual rights: insights from lives of women with visual impairment - India. p. 138
Tour d'horizon international sur les droits sexuels et reproductifs des personnes en situation de handicap physique et/ou mental.
Articles:
- Disability is not asexuality: the childbearing experiences and aspirations of women with disability- Zimbabwe. p.10
- Exploring misinformation of family planning practices and methods among deaf people - Ghana. p. 20
- “We do not dare to love”: women with disabilities’ sexual and reproductive health (SRH) ...

HANDICAP MENTAL ; HANDICAP PHYSIQUE ; DROITS SEXUELS ET REPRODUCTIFS ; ZIMBABWE ; DESIR D'ENFANT ; GHANA ; CAMBODGE ; SENEGAL ; PHILIPPINES ; AFRIQUE DU SUD ; NIGERIA ; MUTILATION SEXUELLE ; PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE ; PARENTALITE ; EDUCATION A LA SEXUALITE ; OUGANDA ; ASSISTANCE SEXUELLE ; INDE ; PLAISIR SEXUEL ; VIH/ SIDA

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

vol. 25 - n° 49 - p. 1-8
Cote : P 370 w

The Trump Administration presents a great challenge for the full range of women’s rights globally. Darker times are ahead. With the US joining the camp of misogynistic authoritarian regimes, the next four years will be a particularly critical time for documentation, communications, advocacy and action on sexual and reproductive health and rights.

SANTE SEXUELLE ET REPRODUCTIVE ; ETATS-UNIS ; DROITS SEXUELS ET REPRODUCTIFS ; ASPECT POLITIQUE ; ASPECT INTERNATIONAL

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 24 - n° 48 - p. 102-110
Cote : P 270 w

En octobre 2012, une nouvelle loi a été approuvée en Uruguay qui autorise l’avortement à la demande pendant les 12 premières semaines de grossesse, 14 semaines en cas de viol, et sans limite de temps si la santé de la femme est à risque ou en présence d’anomalies fœtales. L’article analyse cette réforme juridique.
Les facteurs expliquant la réforme incluent: les valeurs laïques de la société, l’opinion publique favorable, un mouvement féministe persistant, la création efficace de coalitions, les politiques de partis particuliers et un secteur de la santé publique qui fait entendre sa voix. Le contenu de la nouvelle loi reflète les tensions entre une perspective féministe des droits des femmes et des arguments de santé publique qui ne reconnaissent pas pleinement l’autonomie des femmes. La réforme uruguayenne montre que, même en Amérique latine, l’avortement peut être abordé politiquement sans coût électoral pour les partis qui le défendent. D’autre part, les justifications et conditions prédominantes de santé publique incluses dans la loi pendant le processus de négociation ont abouti à ce que la loi soit interprétée non comme une pleine reconnaissance des droits des femmes, mais plutôt comme une approche protectionniste modifiée qui circonscrit l’autonomie des femmes.
En octobre 2012, une nouvelle loi a été approuvée en Uruguay qui autorise l’avortement à la demande pendant les 12 premières semaines de grossesse, 14 semaines en cas de viol, et sans limite de temps si la santé de la femme est à risque ou en présence d’anomalies fœtales. L’article analyse cette réforme juridique.
Les facteurs expliquant la réforme incluent: les valeurs laïques de la société, l’opinion publique favorable, un mouvement féministe ...

URUGUAY ; AVORTEMENT ; LEGISLATION ; LUTTE FEMINISTE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 24 - n° 48 - p. 62-70
Cote : P 270 w

Depuis les années 80, la Turquie a maintenu des politiques libérales de contraception et d’avortement. En 2012, le Gouvernement a proposé de restreindre l’avortement ; un projet de loi limitant l’avortement a été préparé, mais n’a jamais été adopté. Depuis, les femmes ont signalé des difficultés pour avoir accès aux services d’avortement dans l’ensemble du pays. Cette étude a cherché à mieux comprendre la disponibilité actuelle de services d’avortement et de santé génésique à Istanbul et déterminer si l’accès aux services a changé depuis 2012. Les femmes possédaient des informations contradictoires sur la situation actuelle de l’avortement et elles n’étaient pas sûres de la légalité de leurs interruptions de grossesse.
Depuis les années 80, la Turquie a maintenu des politiques libérales de contraception et d’avortement. En 2012, le Gouvernement a proposé de restreindre l’avortement ; un projet de loi limitant l’avortement a été préparé, mais n’a jamais été adopté. Depuis, les femmes ont signalé des difficultés pour avoir accès aux services d’avortement dans l’ensemble du pays. Cette étude a cherché à mieux comprendre la disponibilité actuelle de services ...

TURQUIE ; SANTE SEXUELLE ET REPRODUCTIVE ; AVORTEMENT ; LEGISLATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 24 - n° 48 - p. 57-61
Cote : P 270 w

Il est bien établi que les inégalités économiques structurelles en Amérique latine sont exprimées par les écarts entre hommes et femmes et qu’elles les accentuent. Cet article souhaite examiner les relations entre les inégalités structurelles et la santé génésique dans le cas de l’épidémie de maladie à virus Zika. Les conséquences de l’épidémie continueront de toucher les femmes dont l’accès à des services complets de santé génésique, y compris d’avortement médicalisé, est au mieux restreint.
Il est bien établi que les inégalités économiques structurelles en Amérique latine sont exprimées par les écarts entre hommes et femmes et qu’elles les accentuent. Cet article souhaite examiner les relations entre les inégalités structurelles et la santé génésique dans le cas de l’épidémie de maladie à virus Zika. Les conséquences de l’épidémie continueront de toucher les femmes dont l’accès à des services complets de santé génésique, y compris ...

AMERIQUE LATINE ; SANTE SEXUELLE ET REPRODUCTIVE ; AVORTEMENT ; ASPECT SOCIO-ECONOMIQUE ; SANTE DES FEMMES ; DROITS SEXUELS ET REPRODUCTIFS

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 24 - n° 48 - p. 43-51
Cote : P 370 w

Partout dans le monde, la population vieillit rapidement et un traitement efficace du VIH signifie que les femmes séropositives peuvent vivre plus longtemps et en meilleure santé. Les programmes de dépistage du VIH et les initiatives pour des relations sexuelles plus sûres excluent souvent les femmes séropositives âgées sexuellement actives. Les femmes vivant avec le VIH se heurtent à une discrimination liée à l’âge, des obstacles pour demeurer sexuellement actives et conserver des relations sexuelles saines, notamment des difficultés pour se procurer des préservatifs et obtenir des conseils sur les pratiques sexuelles sûres. Elles sont moins à même de négocier des rapports sexuels sans risque et connaissent des changements physiques et sociaux associés avec la ménopause et des risques de santé sexuelle dus à l’invalidité et aux comorbidités. Les conseils normatifs n’abordent pas correctement la santé et les droits sexuels et génésiques des femmes âgées séropositives, et si cette analyse systématique met en lumière la pénurie de données, elle montre aussi qu’il est nécessaire de poursuivre les recherches et de se pencher sur ce domaine important.
Partout dans le monde, la population vieillit rapidement et un traitement efficace du VIH signifie que les femmes séropositives peuvent vivre plus longtemps et en meilleure santé. Les programmes de dépistage du VIH et les initiatives pour des relations sexuelles plus sûres excluent souvent les femmes séropositives âgées sexuellement actives. Les femmes vivant avec le VIH se heurtent à une discrimination liée à l’âge, des obstacles pour demeurer ...

VIH/ SIDA ; SEXUALITE ; SANTE SEXUELLE ET REPRODUCTIVE ; PERSONNE ÂGEE ; FEMME

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 24 - n° 48 - p. 90-101
Cote : P 370 w

Evidence suggests that there is widespread home use of abortion pills in Ireland and that ending a pregnancy in this way is potentially safer than the alternatives available to many women. This paper argues that there is a strong case for women with unwanted pregnancies to be offered truthful and objective information regarding the use of abortion pills by trusted local professionals and, further, that this is possible within existing law. A move in this direction would not, however, negate theneed for legal reform to address the fundamental moral incoherence of a law that treats women who terminate pregnancies within Ireland as criminals but those who travel to access services overseas as victims in need of support.
Evidence suggests that there is widespread home use of abortion pills in Ireland and that ending a pregnancy in this way is potentially safer than the alternatives available to many women. This paper argues that there is a strong case for women with unwanted pregnancies to be offered truthful and objective information regarding the use of abortion pills by trusted local professionals and, further, that this is possible within existing law. A ...

AVORTEMENT MEDICAMENTEUX ; IRLANDE ; TOURISME ABORTIF ; LEGISLATION ; RISQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 24 - n° 47 - p. 205-217
Cote : P 370 w

Cet article soulève des questions troublantes sur les traitements de la fécondité pratiqués sur les mères porteuses (femmes qui ne sont pas génétiquement apparentées à l’enfant qu’elles portent) canadiennes.
En utilisant les informations publiées sur une période de dix ans (2003-2012) par le Registre canadien des techniques de procréation assistée, l’article révèle l’incidence croissante des naissances chez des mères porteuses.
L’implantation de plus d’un embryon augmente les chances de grossesse et l’incidence de naissances multiples et, s’il est en général moins fréquent qu’elles donnent naissance à plus d’un enfant à la fois depuis 2010, les mères porteuses enregistrent systématiquement une proportion plus élevée de naissances multiples.
En 2012, à peine 26% des mères porteuses avaient reçu l’implantation d’un seul embryon,contre 47% des autres patientes de la FIV. L’article suggère qu’il faut accorder davantage d’attention aux conseils prodigués aux mères porteuses et aux mécanismes de consentement au traitement utilisés par les cliniques de FIV.
Il note aussi qu’il est nécessaire de réviser les directives de l’Association médicale canadienne sur le traitement des mères porteuses. Enfin, l’article décrit les difficultés rencontrées pour obtenir des données exactes sur la procréation médicalement assistée au Canada. Sans informations solides, il est beaucoup plus difficile de déceler la possibilité de pratiques potentiellement nuisibles.
Cet article soulève des questions troublantes sur les traitements de la fécondité pratiqués sur les mères porteuses (femmes qui ne sont pas génétiquement apparentées à l’enfant qu’elles portent) canadiennes.
En utilisant les informations publiées sur une période de dix ans (2003-2012) par le Registre canadien des techniques de procréation assistée, l’article révèle l’incidence croissante des naissances chez des mères porteuses.
L’implantation ...

MERE PORTEUSE ; CANADA ; PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 24 - n° 47 - p. 104-117
Cote : P 370 w

La violence contre les femmes est omniprésente dans le monde et l’avortement sécurisé soutient la santé et les droits sexuels et génésiques, ce qui soulève la question de la désirabilité et la faisabilité de l’intégration de services traitant la violence interpersonnelle au sein des services d’avortement.
cette analyse de situation a étudié l’hypothèse selon laquelle un service de santé intégré (comprenant des activités de sensibilisation, la formation du personnel à l’enquête systématique sur la violence interpersonnelle et l’aiguillage vers un service communautaire s’occupant de violence interpersonnelle) pourrait être transféré dans des services d’avortement.
Deux inquiétudes majeures sont apparues: une préoccupation pratique face à l’interruption d’un service d’avortement rationalisé qui convient à la majorité du personnel et des patientes, et une préoccupation conceptuelle sur le risque de stigmatisation des femmes souhaitant avorter comme " victimes en crise ".
La violence contre les femmes est omniprésente dans le monde et l’avortement sécurisé soutient la santé et les droits sexuels et génésiques, ce qui soulève la question de la désirabilité et la faisabilité de l’intégration de services traitant la violence interpersonnelle au sein des services d’avortement.
cette analyse de situation a étudié l’hypothèse selon laquelle un service de santé intégré (comprenant des activités de sensibilisation, la ...

VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; STRUCTURE D'ACCUEIL ; AVORTEMENT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 25 - n° 47 - p. 47-84
Cote : P 370 w

Content
- Obstetric violence: a new framework for identifying challenges to maternal healthcare in Argentina
- Moving beyond disrespect and abuse: addressing the structural dimensions of obstetric violence
- The human rights of intersex people: addressing harmful practices and rhetoric of change
- Invisible wounds: obstetric violence in the United States

VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; VIOLENCE OBSTETRICALE ; ARGENTINE ; ETATS-UNIS ; INTERSEXUATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 24 - n° 47 - p. 5-46
Cote : P 370 w

Content
- Out of the shadows? The inclusion of men and boys in conceptualisations of wartime sexual violence
- Sexual and gender-based violence against refugee women: a hidden aspect of the refugee "crisis"
- Understanding women’s experience of violence and the political economy of gender in conflict: the case of Syria
- Systemic violence against Syrian refugee women and the myth of effective intrapersonal interventions

VIOLENCE SEXUELLE ; GUERRE ; VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; MIGRATION ; SYRIE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 23 - n° 45 - p. 114-125
Cote : P 370 w

En Inde, les femmes s’adressent principalement au secteur privé pour obtenir un avortement sûr, pour des raisons de protection de la vie privée et de confidentialité, et l’absence de retards et de pressions en faveur de la contraception. Ces dernières
années, la baisse du rapport de masculinité a reçu beaucoup d’attention et la loi sur les techniques de diagnostic prénatal et préimplantatoire (2003) a été appliquée strictement. Néanmoins, au lieu de se centrer sur la détermination du sexe, beaucoup de visites d’inspection ciblent les services d’avortement. Il s’ensuit que beaucoup de praticiens privés ont été exposés à une publicité médiatique négative, des diffamations et des
poursuites pénales. Ils ont donc commencé à refuser de traiter des femmes pendant le deuxième trimestre, mais aussi pendant le premier.
En Inde, les femmes s’adressent principalement au secteur privé pour obtenir un avortement sûr, pour des raisons de protection de la vie privée et de confidentialité, et l’absence de retards et de pressions en faveur de la contraception. Ces dernières
années, la baisse du rapport de masculinité a reçu beaucoup d’attention et la loi sur les techniques de diagnostic prénatal et préimplantatoire (2003) a été appliquée strictement. Néanmoins, au ...

AVORTEMENT SELECTIF ; INDE ; LEGISLATION ; ACCES ; MEDECIN ; DIAGNOSTIC PRENATAL ; STIGMATISATION ; APPLICATION DE LA LOI

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 23 - n° 46 - p. 38-44
Cote : P 370 w

Ces dernières décennies, les attitudes dans de nombreuses parties de la région arabe se sont durcies à l’égard des sexualités et des rôles sexospécifiques non conformes, une évolution alimentée en partie par une montée du conservatisme islamique et exploitée par les régimes autoritaires. Si les cultures politiques ont été lentes à changer au lendemain du " printemps arabe ", dans plusieurs pays, une plus grande liberté d’expression et une activité croissante de la société civile ouvrent l’espace pour une discrète remise en question des tabous sexuels, dans le cadre de débats plus larges sur les droits de l’homme et les libertés individuelles au sein de l’ordre politique et social émergent.
Ces dernières décennies, les attitudes dans de nombreuses parties de la région arabe se sont durcies à l’égard des sexualités et des rôles sexospécifiques non conformes, une évolution alimentée en partie par une montée du conservatisme islamique et exploitée par les régimes autoritaires. Si les cultures politiques ont été lentes à changer au lendemain du " printemps arabe ", dans plusieurs pays, une plus grande liberté d’expression et une ...

MOYEN ORIENT ; AFRIQUE DU NORD ; DROITS SEXUELS ET REPRODUCTIFS ; LGBT ; AVORTEMENT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 23 - n° 46 - p. 45-55
Cote : P 370 w

Cet examen des publications analyse comment les cadres juridiques et politiques aux niveaux national, européen et international conditionnent la prévention et le traitement de la violence sexuelle touchant ces communautés migrantes vulnérables qui vivent dans l’Union européenne (UE).

MIGRATION ; VIOLENCE SEXUELLE ; UNION EUROPEENNE ; ASPECT JURIDIQUE ; ASPECT POLITIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 23 - n° 46 - p. 169-176
Cote : P 370 w

L’avortement chirurgical s’est pratiqué largement en Australie depuis le début des années 70, principalement dans des centres spécialisés privés.
L’introduction de l’avortement médicamenteux a néanmoins été délibérément entravée et donc retardée sensiblement par comparaison avec des pays similaires.
Après avoir relaté l’histoire de l’avortement médicamenteux en Australie, l’article s’intéresse au contexte dans lequel cette pratique est devenue disponible depuis 2013. Il avance que l’intégration de l’avortement médicamenteux dans les soins de santé primaires, qui placerait l’avortement dans de nouveaux environnements et élargirait l’accès des femmes, a été restreinte par la stigmatisation liée à l’avortement, l’excessive prudence des cadres institutionnalisés et le manque de responsabilité de la santé publique pour les services d’avortement.
L’avortement chirurgical s’est pratiqué largement en Australie depuis le début des années 70, principalement dans des centres spécialisés privés.
L’introduction de l’avortement médicamenteux a néanmoins été délibérément entravée et donc retardée sensiblement par comparaison avec des pays similaires.
Après avoir relaté l’histoire de l’avortement médicamenteux en Australie, l’article s’intéresse au contexte dans lequel cette pratique est devenue ...

AVORTEMENT MEDICAMENTEUX ; AUSTRALIE ; STIGMATISATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 23 - n° 46 - p. 56-61
Cote : P 370 w

Il est bien connu que les femmes âgées risquent moins de subir des violences sexuelles que les jeunes, mais le manque d’attention accordée actuellement aux femmes mûres dans le domaine de la violence sexiste a minimisé les expériences des victimes âgées aux dépens de leur santé et leurs droits. Ainsi, les prestataires de santé questionnent rarement ces femmes sur leur activité sexuelle et leurs relations, un oubli qui les exclut du dépistage et des soins requis du VIH ainsi que des services de soutien en cas de violence. Cette omission est de plus en plus inquiétante, compte tenu de l’augmentation ces dernières années des nouvelles infections par le VIH chez les adultes de plus de 50 ans, la majorité des transmissions provenant d’individus ignorant leur séropositivité. Se fondant sur les connaissances en matière de droits sexuels, cet article préconise une approche des interventions de santé publique pour la violence sexiste et le VIH/sida qui tienne compte des femmes âgées - leur sexualité, leur activité et la maîtrise de leur sexualité - afin que les prestataires de santé et les activistes prennent en compte les victimes âgées.
Il est bien connu que les femmes âgées risquent moins de subir des violences sexuelles que les jeunes, mais le manque d’attention accordée actuellement aux femmes mûres dans le domaine de la violence sexiste a minimisé les expériences des victimes âgées aux dépens de leur santé et leurs droits. Ainsi, les prestataires de santé questionnent rarement ces femmes sur leur activité sexuelle et leurs relations, un oubli qui les exclut du dépistage et ...

VIH/ SIDA ; PERSONNE ÂGEE ; VIOLENCE SEXISTE ; SEXUALITE ; DROITS SEXUELS ET REPRODUCTIFS

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 23 - n° 46 - p. 31-37
Cote : P 370 w

Il y a 20 ans, les gouvernements ont convenu que le droit de maîtriser sa sexualité et de décider librement et de manière responsable de toutes les questions s’y rapportant, sans coercition, discrimination ni violence, est un droit de l’homme fondamental. Depuis, beaucoup d’aspects des droits sexuels ont été adoptés par consensus au niveau international, mais le terme " droits sexuels " continue d’être supprimé des résultats négociés et écarté des accords internationaux, souvent dans les derniers stades de la négociation.
Ce commentaire présente notre point de vue sur le travail inachevé des Nations Unies en ce qui concerne la lutte pour les droits sexuels. Notre perspective se fonde sur les leçons tirées de l’organisation de mouvements dans différents espaces régionaux des Nations Unies et souligne certaines des tactiques employées par les forces conservatrices pour marginaliser les droits sexuels. L’article réaffirme la position selon laquelle l’élargissement du débat et des concepts entourant les droits sexuels afin d’être plus inclusifs possède un formidable potentiel de transformation et devrait guider les activités collectives de plaidoyer pour aller de l’avant.
Il y a 20 ans, les gouvernements ont convenu que le droit de maîtriser sa sexualité et de décider librement et de manière responsable de toutes les questions s’y rapportant, sans coercition, discrimination ni violence, est un droit de l’homme fondamental. Depuis, beaucoup d’aspects des droits sexuels ont été adoptés par consensus au niveau international, mais le terme " droits sexuels " continue d’être supprimé des résultats négociés et écarté ...

DROITS SEXUELS ET REPRODUCTIFS ; PLAIDOYER ; NATIONS-UNIES

... Lire [+]

Z