m

Documents  AVORTEMENT MÉDICAMENTEUX HORS HOPITAL | enregistrements trouvés : 65

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : A 1115 AVO

Affiche avec une BD montrant une jeune femme qui est enceinte et ne souhaite pas garder sa grossesse et le déroulement d'une demande d'IVG jusqu' à la visite de contrôle.

AVORTEMENT MEDICAMENTEUX ; AVORTEMENT MÉDICAMENTEUX HORS HOPITAL

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 37 - n° 402 - p. 276-281
Cote : P174

L'IVG médicamenteuse en ville est une méthode efficace qui expose à peu de complications graves à la condition d'une bonne compréhension des avantages et des risques de la méthode, et d'un choix en connaissance de cause par les femmes.

AVORTEMENT MÉDICAMENTEUX HORS HOPITAL ; STRUCTURE D'ACCUEIL ; FRANCE ; RISQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 19 - n° 38 - p. 228
Cote : P 370

Aux Etats-Unis, l'avortement médicamenteux utilisant la mifepristone et le misoprostol est efficace et bien accepté par les femmes cependant il n'est pas toujours disponilbe facilement. Dans l'Iowa, le Planning Familial a mis en place l'avortement médicamenteux en utilisant la tele médecine.
En Ecosse les femmes enceintes jusquà 56 jours de gestation peuvent reoruenr chez elles après l'administration du misoprostol.

ETATS-UNIS ; AVORTEMENT MÉDICAMENTEUX HORS HOPITAL ; ECOSSE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 41 - n° 3 - p. 168-169
Cote : P 301 w

The use of home-based pregnancy testing, according to the researchers, appears to be an effective method for assessing medical abortion outcomes, particularly “for women living in remote areas of developing countries [and] where an additional visit to the clinic could deter women from seeking services from safe legal providers.

AVORTEMENT MEDICAMENTEUX ; INDE ; EVALUATION ; AVORTEMENT MÉDICAMENTEUX HORS HOPITAL

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 91 - p. 12
Cote : P 29

Depuis le 1er juillet 2004, les femmes ont la possibilité de pratiquer une IVG médicamenteuse en évitant l'hospitalisation. En permettant de soulager des centres surchargés, la mise en place de l'IVG médicale de ville est plutôt une bonne nouvelle pour les femmes.

AVORTEMENT MÉDICAMENTEUX HORS HOPITAL ; CONTRACEPTION ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 75 - p. 18-19
Cote : P 245

Le rapport ministériel "stratégie en matière de contraception" de Janvier 2007 a bien identifié que le recours à l'IVG est le plus souvent lié à des réticences de la patiente à la contraception dues à une mauvaise utilisation de celle-ci.

AVORTEMENT MÉDICAMENTEUX HORS HOPITAL ; MEDECIN ; ACCES ; FEMME ; LEGISLATION ; FRANCE ; EDUCATION A LA SEXUALITE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 68 - p. 22-25
Cote : P 245

La Mifégyne et le Gymiso sont désormais vendus en pharmacie d'officine exclusivement aux médecins qui ont conclu qui leut permet d'effectuer des IVG dans leur cabinet.

AVORTEMENT MÉDICAMENTEUX HORS HOPITAL ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 55 - p. 14-15
Cote : P 245

Si certaines "réclament" une méthode ambulatoire stricte au cabinet du médecin au nom de la "libération des femmes", il ne faudrait pas que les services d'hospitalisation publique ou privée soutiennent cette demande au nom de leur propre libération.

METHODE D'AVORTEMENT ; MIFEPRISTONE ; AVORTEMENT MÉDICAMENTEUX HORS HOPITAL ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 0 - n° 765 - 6 p.
Cote : P 221

Un peu plus de 222 000 interruptions volontaires de grossesse (IVG) ont été réalisées en France en 2008 ainsi qu’en 2009. Le nombre des IVG, qui avait amorcé une légère baisse en 2007 et de 2008, s’est stabilisé en 2009. Avec 15 IVG pour 1 000 femmes, la France se situe dans la moyenne européenne. En 2008 et 2009, les recours à l’IVG se stabilisent aussi à tous les âges. Ils sont en très légère baisse après avoir progressé pour les plus jeunes jusqu’en 2005-2006. Le nombre de femmes mineures et très jeunes concernées par une IVG n’augmente plus depuis quelques années.
Un peu plus de 222 000 interruptions volontaires de grossesse (IVG) ont été réalisées en France en 2008 ainsi qu’en 2009. Le nombre des IVG, qui avait amorcé une légère baisse en 2007 et de 2008, s’est stabilisé en 2009. Avec 15 IVG pour 1 000 femmes, la France se situe dans la moyenne européenne. En 2008 et 2009, les recours à l’IVG se stabilisent aussi à tous les âges. Ils sont en très légère baisse après avoir progressé pour les plus jeunes ...

AVORTEMENT ; STATISTIQUE ; METHODE D'AVORTEMENT ; AVORTEMENT MEDICAMENTEUX ; AVORTEMENT MÉDICAMENTEUX HORS HOPITAL ; CENTRE DE PLANIFICATION ; HOPITAL ; STRUCTURE D'ACCUEIL ; ÂGE ; FEMME ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 522 - 8 pages
Cote : P 221

En 2004, le nombre d’interruptions volontaires de grossesse (IVG) peut être évalué à 210 664, soit une hausse moyenne annuelle de 1,8 % depuis 1995. Le nombre d’IVG pour 1 000 femmes âgées de 15 à 49 ans est ainsi passé à 14,6 contre 12,3 en 1995. La part des IVG médicamenteuses continue de croître (42 % en 2004 contre 38 % en 2003). Malgré l’élargissement de cette pratique à la médecine de ville en juillet 2004, le recours à la voie médicamenteuse en cabinet libéral est encore peu répandu. Au total, 75 % des IVG sont pratiquées chez des femmes âgées de 18 à 35 ans. Le nombre d’IVG chez les mineures, en constante progression depuis 1990, atteint 11 500 en 2004, soit une jeune fillede 15-17 ans sur 100. Les IVG restent plus fréquentes dans le sud-est de la France, en Île-de-France et dans les départements d’outre-mer. Parallèlement à la hausse du nombre d’IVG, les méthodes contraceptives restent utilisées par 71 % des personnes ayant eu des rapports sexuels au cours des douze derniers mois. La contraception est aussi de plus en plus courante chez les jeunes, sachant que 68 % des 15-19 ans déclarent prendre la pilule et 56 % recourir aux préservatifs. En outre, la contraception d’urgence s’est très fortement développée depuis 1999, date à laquelle elle est devenue accessible en pharmacie
sans prescription médicale, notamment chez les 15-24 ans, qui sont un tiers à déclarer y avoir eu recours.
En 2004, le nombre d’interruptions volontaires de grossesse (IVG) peut être évalué à 210 664, soit une hausse moyenne annuelle de 1,8 % depuis 1995. Le nombre d’IVG pour 1 000 femmes âgées de 15 à 49 ans est ainsi passé à 14,6 contre 12,3 en 1995. La part des IVG médicamenteuses continue de croître (42 % en 2004 contre 38 % en 2003). Malgré l’élargissement de cette pratique à la médecine de ville en juillet 2004, le recours à la voie mé...

AVORTEMENT ; STATISTIQUE ; FEMME ; AVORTEMENT MEDICAMENTEUX ; AVORTEMENT MEDICAMENTEUX AVEC HOSPITALISATION ; AVORTEMENT MÉDICAMENTEUX HORS HOPITAL ; ETABLISSEMENT PUBLIC ; PROFESSIONNEL DE LA SANTE ; STRUCTURE DE SOINS ; ANESTHESIE ; CONTRACEPTION D'URGENCE ; ACCES ; ADOLESCENCE ; JEUNE ADULTE ; GROSSESSE NON DÉSIRÉE ; RELATION SEXUELLE NON PROTÉGÉE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 28
Cote : P 210

La loi autorisant en France l'IVG a 30 ans. C'est l'occasion de revenir sur l'évolution des pratiques et comment elles peuvent être vécues. D'autant plus que les modifications récentes permettent maintenant l'IVG médicamenteuse "en ville" mais les médecins généralistes n'ont pas toujours le temps, les possiblités, les conditions d'accueil de faire l'accompagnement nécessaire d'une femme qui demande une IVG en ville. L'auteur aborde le projet de réaliser des "maisons de la santé des femmes" où pourraient se faire les IVG, le conseil à la contraception, l'aide à l'allaitement, l'accompagnement périnatal.
La loi autorisant en France l'IVG a 30 ans. C'est l'occasion de revenir sur l'évolution des pratiques et comment elles peuvent être vécues. D'autant plus que les modifications récentes permettent maintenant l'IVG médicamenteuse "en ville" mais les médecins généralistes n'ont pas toujours le temps, les possiblités, les conditions d'accueil de faire l'accompagnement nécessaire d'une femme qui demande une IVG en ville. L'auteur aborde le projet de ...

AVORTEMENT MÉDICAMENTEUX HORS HOPITAL ; FEMME ; ASPECT PSYCHOLOGIQUE ; STRUCTURE DE SOINS ; HOPITAL ; MEDECIN ; RELATION SOIGNANT-SOIGNE ; SANTE DES FEMMES ; GYNECOLOGIE ; FRANCE ; ACCOMPAGNEMENT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 28 - p. 49-51
Cote : P 210

Dossier : les pouvoirs en médeciine : collusions et contre-pouvoirs

citation et renvoi vers le MFPF et l'ANCIC

Résumé :
De l'avortement militant au MLAC à l'IVG médicamenteuse en ville , Joelle Brunerie Kauffmann, qui a vécu cette xpérience "en 30 ans de pratique , parle de la question du pouvoir médical et de celui des femmes dans leur corps.

AVORTEMENT ; FEMME ; CORPS ; HISTOIRE ; LUTTE FEMINISTE ; MILITANTISME ; POUVOIR MEDICAL ; MLAC ; STRUCTURE DE SOINS ; MEDECIN ; AVORTEMENT MEDICAMENTEUX ; AVORTEMENT MÉDICAMENTEUX HORS HOPITAL ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 118 - p. 12-14
Cote : P 20

Parce que l'avortement est encore tabou en France et qu'il est important d'obtenir des renseignements clairs sur ce sujet, la Dr Martine Hatchuel, spécialiste en gynécologie obstétrique et échographie, responsable de l'unité de Planification et IVG aux Bluets, nous explique simplement les différentes méthodes d'IVG.

FEMME ; AVORTEMENT ; METHODE D'AVORTEMENT ; TEMOIGNAGE ; AVORTEMENT CHIRURGICAL ; AVORTEMENT MEDICAMENTEUX ; AVORTEMENT MEDICAMENTEUX AVEC HOSPITALISATION ; AVORTEMENT MÉDICAMENTEUX HORS HOPITAL ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 37 - n° 11-12 - p. 850-856
Cote : P 2

Le Centre de gynécologie sociale de l'hôpital de la Conception à Marseille a comparé l'efficacité et l'acceptabilité des IVG médicamenteuses à domicile et à l'hôpital pour 399 patientes : 173 à domicile et 226 à l'hôpital. L'efficacité a été évaluée sur 305 patientes, car les autres ont été perdues de vue et elle était de 86% à domicile et 95% à l'hôpital. Il y a eu une grossesse évolutive et 25 aspirations chirurgicales. (IVG chirurgicale après un échec de la méthode médicamenteuse) Les infirmières du centre ont reçu 5 appels de 5 patientes après la prise de mifépristone à domicile (soit 2,9%) et de 7 patientes après la prise de mifépristone à l'hôpital. Seule une patiente à domicile a consulté en urgence (0,6%) et neuf patientes à l'hôpital. (4%) L'acceptabilité était connue pour 70*% des patientes 98% pensaient que la procédure à domicile était acceptable et 92,9% à l'hôpital. Conclusion : le taux d'échec de la méthode est bien supérieur à domicile et était lié au taux d'aspiration pour rétention trophoblastique la procédure à la maison semble être mieux acceptée à la maison qu'à l'hôpital. Il serait intéressant de pouvoir comparer l'efficacité et l'acceptabilité des IVG médicamenteuses à domicile et à l'hôpital dans le cadre d'une étude prospective.
Le Centre de gynécologie sociale de l'hôpital de la Conception à Marseille a comparé l'efficacité et l'acceptabilité des IVG médicamenteuses à domicile et à l'hôpital pour 399 patientes : 173 à domicile et 226 à l'hôpital. L'efficacité a été évaluée sur 305 patientes, car les autres ont été perdues de vue et elle était de 86% à domicile et 95% à l'hôpital. Il y a eu une grossesse évolutive et 25 aspirations chirurgicales. (IVG chirurgicale ...

AVORTEMENT ; AVORTEMENT MEDICAMENTEUX ; AVORTEMENT MEDICAMENTEUX AVEC HOSPITALISATION ; AVORTEMENT MÉDICAMENTEUX HORS HOPITAL ; FEMME ; EFFICACITE ; ASPECT MEDICAL ; ASPECT PSYCHOLOGIQUE ; FRANCE ; ETUDE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 1 - p. 28-33
Cote : P 2

Objectif. - L'objectif de cette enquête était d'apprécier l'acceptabilité de la prise du misoprostol à domicile dans le cadre de l'IVG médicamenteuse.
Patientes et méthode. - Du l novembre 2001 au 28 février 2002, 120 patientes volontaires ont été incluses dans un protocole d'IVG médicamenteuse avec prise de misoprostol à domicile, tandis que 289 patientes suivaient le protocole " misoprostol à l'hôpital ".
Résultats. - L'acceptabilité de la méthode " misoprostol à domicile" s'est révélée satisfaisante pour l'ensemble des patientes concernées.
Discussion et conclusion. - La prise du misoprostol à domicile est tout à fait réalisable sous certaines conditions: critères de sélection rigoureux, règles de sécurité strictes, volontariat éclairé des femmes après information détaillée et complète, permanence téléphonique gynécologues pour répondre à toute éventualité.
Objectif. - L'objectif de cette enquête était d'apprécier l'acceptabilité de la prise du misoprostol à domicile dans le cadre de l'IVG médicamenteuse.
Patientes et méthode. - Du l novembre 2001 au 28 février 2002, 120 patientes volontaires ont été incluses dans un protocole d'IVG médicamenteuse avec prise de misoprostol à domicile, tandis que 289 patientes suivaient le protocole " misoprostol à l'hôpital ".
Résultats. - L'acceptabilité de la ...

AVORTEMENT MÉDICAMENTEUX HORS HOPITAL ; MISOPROSTOL ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 96 - p. 12-13
Cote : P 197

Cet article relate les premières expériences en 2004 de mise en place de réseaux gynécologue/hôpital pour les avortements médicamenteux sans hospitalisation (IVG à domicile). Certains hôpitaux en région parisienne n'ont pas hésité à commencer à mettre en palce ce protocole avant même la parution du décret d'application au Journal Officiel. Ils mettent en garde toutefois le fait de ne pas préconiser ce type d'avortement pour toutes les femmes et font quelques recommandations : Cette possibilité était une demande des patientes, leur permettant de rester dans les délais légaux , sans attendre de place pour une hospitalisation et de supprimer une attente pénible. L'IVG médicamenteuse était cependant pratiquée depuis 15 ans dans les hôpitaux et l'expérience en la matière est suffisante pour avoir un certain recul. Les contre-indications, excepté à médicamenteuses, très rares - elles sont davantage d'ordre psychosociales : maturité suffisante pour se prender en charge seule, être bien informée sur le déroulement (action abortive puis expulsion de l'oeuf), ne pas seule seule chez soi, habiter à proximité d'un hôpital, avoir la possibilité de contacter son gynécologue. Il n'y a aucune contre indication avec le tabagisme, contriarement aux idées reçues. Et il est vrai que l'hospitalisation après la prise de cytotec est souvent inutile. Réaction de Véronique Cazalières qui met en garde contre la douleur, la nécssité de presrire un anti douleur, s'assurer que la femme est bien dans sa tête et son corps, de sa capacité à assumer psychologiquement parler d'un risque d'hémorragie, de la nécessité d'une échographie post IVG, de parler de contraception post abortum...
Cet article relate les premières expériences en 2004 de mise en place de réseaux gynécologue/hôpital pour les avortements médicamenteux sans hospitalisation (IVG à domicile). Certains hôpitaux en région parisienne n'ont pas hésité à commencer à mettre en palce ce protocole avant même la parution du décret d'application au Journal Officiel. Ils mettent en garde toutefois le fait de ne pas préconiser ce type d'avortement pour toutes les femmes et ...

AVORTEMENT MÉDICAMENTEUX HORS HOPITAL ; FEMME ; FRANCE ; CONSEILLER-E CONJUGAL-E ET FAMILIAL-E

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Z